Vallée de la Loire | Voyages | Weekend en France

L’arrivée de la bernache : une tradition dans la vallée de la Loire

7 octobre 2017

Si vous vous trouvez en Touraine quelques semaines après les vendanges, ne manquez pas l’occasion de goûter la bernache. Vous vivrez alors un temps fort de la vie locale et participerez à en perpétuer les traditions. En plus, c’est absolument délicieux. Avec modération bien entendu !

 

La bernache : qu’est-ce que c’est ?

 

La bernache est le premier jus issu des raisins qui viennent d’être vendangés. En d’autres termes, le moût de raisin qui a commencé le processus de fermentation. La boisson est légèrement pétillante et d’aspect jaune trouble. Elle a un goût très sucré. D’ailleurs, plus elle est douce, meilleur sera le millésime. 

 

 

Cette année, elle est douce à souhait, promesse d’une belle année 2017 sur l’appellation Vouvray. Particularité, c’est la première fois depuis des années que les viticulteurs ont fini les vendanges avant la fin du mois de septembre.  

 

Avec quoi accompagner la bernache ?

 

Les locaux l’accompagnent généralement de marrons ou de châtaignes. Mais naturellement, on peut aussi l’associer avec noix ou noisettes, quelques gougères, du fromage, de la charcuterie ou une tarte salée.

 

 

 

 

La bernache : une institution !

 

En Touraine, comme dans tous les terroirs de France, il ne faut jamais minimiser l’importance des traditions et des coutumes. La bernache fait partie de ces institutions. À tel point d’ailleurs qu’il existe même, figurez-vous, une « confrérie des Goûteux de Bernache » à Vouvray. Vous l’aurez compris, tout cela est très sérieux. 

C’est surtout l’occasion pour les tourangeaux, viticulteurs et voisins, de fêter la fin des vendanges et de partager le fruit du travail des vignerons, dans une ambiance conviviale. 

 

 

Où la déguster  ?

 

Il s’en vend en grande surface mais je vous recommande de la goûter directement chez le producteur, de préférence dans l’appellation Vouvray. Rien à voir !

Et surtout lorsque vous aurez goûté la bernache, revenez nous en parler …

Bonne dégustation !!!!

 

 

Only registered users can comment.

    1. Excellente question et je n’ai malheureusement pas la réponse. Nous avons la chance de nous approvisionner directement sur place.
      Je pense qu’il y en aura peu cette année vu les faibles volumes récoltés.
      Bon courage dans vos recherches et à bientôt sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *