Life | Mariages du monde

Noces piémontaises au Relais Sant’Uffizio

9 octobre 2017

C’est un autre mariage du monde que je vous présente aujourd’hui avec ces superbes noces piémontaises. Nous vous emmenons à une heure en voiture au sud-est de Turin pour le mariage de G., une amie d’enfance de Monsieur Chéri, qui se marie avec N.

J’avoue que, pour la passionnée de mariage que je suis, la perspective de me retrouver au milieu des vignes en Italie pour y célébrer un mariage était plutôt séduisante. Et l’Italie ne déçoit jamais.

Allez, je vous raconte …

 

En bref …

 

La mariée

G., une amie d’enfance de Monsieur Chéri. Italienne avec une maman espagnole. Elle épousait N. son chéri depuis bien des années, italien lui aussi.

 

Le lieu 

Le Relais Sant’Uffizio. Un hôtel/restaurant au milieu des vignes. Quelques photos …

 

 
La durée

Deux jours, du samedi après-midi au dimanche midi.

 

Le thème

Pas de thème particulier. Juste une même identité visuelle autour de la feuille de vigne déclinée dans tous les éléments de déco.

 

 
La cérémonie religieuse

Oui, de confession catholique

 
Les couleurs

Les témoins portaient du rouge.

 

Le dress code

Aucune indication particulière cette fois-ci ! Mais attention, la première fois, je me suis faite surprendre car, en Italie, il est très commun que les invitées portent des robes longues, ce qui est assez rare en France. En revanche, les chapeaux sont rares voire inexistants. Les hommes ont des dress codes souvent bien plus complexes et auxquels j’avoue ne pas comprendre gros chose. Si vous allez à un mariage en Italie, c’est toujours une bonne idée de se renseigner en amont. Vraiment !

 

Le cadeau pour les invités

Un petit kit de survie pour fêtards, distribués dans les chambres des invités restant sur place. Aspirine, bonbons, pansements etc… Et des photos polaroid à emporter. 

 

 

* * * * *

 

Le déroulé

 

La cérémonie religieuse

 

Tout le monde s’est retrouvé sur le « parvis » de l’adorable église en fin d’après-midi. La mariée est arrivée à l’heure (qui l’eut cru ?) dans une petite Fiat vintage. Elle était sublime dans une robe simple et raffinée. Hélas, nous n’avons pas tous pu tenir dans le minuscule édifice. Nous avons laissé la famille et les témoins entrer et sommes restés à l’extérieur, un peu déçus. Pendant que la cérémonie se déroulait, nous nous sommes consolés avec un rafraichissement prévu devant l’église. Puis, jet de confettis à la sortie des mariés, distribués par la wedding planner dans de petits cônes. Attention aux confusions cependant, en italien confetti veut dire dragées.

 

 

Le cocktail

 

Ensuite, retour au Relais Sant’Uffizio, à 200m de là, pour un cocktail sous forme de buffet dans la cour intérieure. Joli déco, autour de tonneaux décorés de feuilles de vigne et de petites fleurs blanches. La mère de la mariée étant espagnole, le buffet proposait beaucoup de tapas. Pendant le cocktail, une personne a pris pas mal de photos des invités au polaroid. Elles ont ensuite été affichées plus tard dans la soirée et offertes aux invités en souvenir.

 

 

 
Le dîner

 

Le dîner avait lieu dans une grande salle, dans une autre partie du relais. Les tables étaient sobrement et élégamment décorées. Chaque convive avait devant lui le menu et un petit carton indiquant que les mariés avaient choisi de faire un don à un organisme de recherche médical, en ce jour spécial. Le dîner a été servi directement à table, avec des vins excellents. Cinq plats se sont succédés, plutôt dans la tradition de la cuisine piémontaise. Un peu beaucoup à mon goût car nous avons passé un temps fou à table.

 

 

 

Et après …

 

Après un premier dessert pris à table, tout le monde est sorti sous la tonnelle extérieure pour l’arrivée du wedding cake. Un millefeuille présenté sous forme de pièce montée.

 

 

Un peu plus loin, un bar à digestif et une fontaine de chocolat. C’est vers minuit que nous nous sommes dirigés vers l’orangerie du Relais où se trouvaient DJ et open bar (proposant une sélection de cinq cocktails). Super ambiance jusqu’à 4h du matin. Vers 3h, des pizzas sont arrivées pour redonner des forces et éponger un peu l’alcool.

 

Le lendemain

 

Enfin, ce beau weekend s’est terminé par un brunch incroyable en toute décontraction. Longue et belle vie aux mariés !

 

* * * * *

 

Verdict

 

Les bonnes idées à piquer à G. et N., nos mariés italiens

 

  • Rassembler église, lieu du cocktail, lieu de réception au même endroit.
  • Prévoir une réception dans un lieu qui dispose de chambres pour y loger les invités. Quel soulagement de n’avoir qu’à grimper quelques marches pour aller dormir à 4h du matin au lieu de devoir reprendre le volant.
  • Prévoir un brunch le lendemain (définitivement un plus pour prolonger la magie et se retrouver en toute décontraction pour reprendre des forces).
  • J’ai adoré le plan de table sous forme de magnets formant une feuille de vigne. La mariée avait demandé que les noms soient mélangés. C’était comme un jeu pour retrouver son nom et, au dos, le numéro de la table.
  • Bien choisir ses témoins : l’un d’entre eux a fait une belle surprise aux mariés en chantant la chanson de leur première danse après un super discours. Tout le monde s’est joint, c’était un très beau moment.
  • Proposer des snacks (ici des pizzas) dans le courant de la soirée pour éponger les excès de l’open-bar et redonner des forces aux déchaînés du dance floor.
  • Faire prendre plein de photos au polaroid par une personne désignée, les afficher sur un immense panneau pendant la soirée et les offrir aux invités. Avec le design du mariage dessus bien entendu !
  • Utiliser l’argent que vous mettriez dans des cadeaux pour les invités pour soutenir une cause : la recherche médicale par exemple.

 

Les tout petits moins

 

  • L’église était superbe mais beaucoup trop petite pour accueillir tous les invités. J’ai regretté de ne pas avoir pu voir la messe de mariage. Vous me direz, une église trop grande, c’est déprimant ! Oui, mais entre les deux, il y a le juste milieu. Pensez-y.
  • Je suis décidément hostile aux repas qui s’éternisent. En Italie, ils sont friands de l’enchaînement : entrée, plat de pâtes, plat principal, dessert, pièce montée … Ça fait beaucoup et surtout ça prend un temps fou. Nous avons commencé à danser à plus de minuit, ce qui pour moi était beaucoup trop tard. Surtout que la piste de danse était de l’autre côté de la propriété.

 

* * * * *

 

Aspects pratiques

 

Mois du mariage : Septembre
Temps : Plutôt frais pour la saison mais heureusement pas de pluie
Lieu de réception : Relais Sant’Uffizio, province d’Astie, Piémont, Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.