Envie d'Italie | Piémont

Randonnée sur le Chaberton : une vue imprenable qui se mérite

18 septembre 2017

 

Un jour, et alors que nous étions dans les Alpes italiennes, Monsieur Chéri a eu une brillante idée … « Tiens, allons faire une petite promenade facile. Je connais un endroit superbe : le Chaberton, c’est à la frontière avec la France et d’en haut, il y a un panorama magnifique ».

Ignorant tout de ce qui m’attendait, j’ai dit oui. La journée était magnifique alors pourquoi pas ? En plus, il m’avait vendu les fortifications au sommet, construites pendant la guerre. Des fortifications aussi si haut dans la montagne ? Je l’avoue, ma curiosité a été piquée. 

On reconnaît facilement le Chaberton à son sommet plat (ci-dessous), et on aperçoit de loin les fortifications lorsque l’on s’y rend depuis l’Italie.

 

 

Le parcours

 

Nous nous sommes mis en route assez tôt, pique-nique sur le dos. On se gare à Clavière. Ensuite, ça monte assez fort dans les arbres, puis ça se redevient raisonnable. Ceci dit, j’ai compris dès la première demi-heure que je n’étais pas du tout suffisamment préparée physiquement pour l’exercice. Monsieur Chéri lui galopait gaiement et jubilait de se retrouver en pleine nature. Ça, au moins, ça faisait plaisir à voir.

 

 

Après les montées en pentes plus ou moins douces, on traverse une rivière asséchée et à partir de là, beaucoup de caillasse. Il y a plutôt intérêt à être bien chaussé et en bonne forme physique. Comme j’étais éreintée, je m’arrêtais souvent et me retournais pour admirer le paysage. C’était vraiment beau.

 

 

J’avoue qu’à plusieurs moments, j’ai voulu jeter l’éponge. Le truc les bras ballants complètement dépité sur la photo, c’est moi … Oui, je sais, super glam’ !

 

 

Mais Monsieur Chéri m’avait promis une raclette le soir (oui en plein été), si j’allais jusqu’au bout. Une motivation comme une autre mais qui a bien fonctionné avec moi. Le pur cliché franchouillard !

Après environ quatre heures d’efforts et une dernière montée assez rude, la récompense était là. Une vue à 360 degrés : 180 sur la France et 180 sur l’Italie. En plein été, il y avait encore de la glace à l’intérieur des fortifications. Ce qui vient à l’esprit quand on est là-haut, surtout après s’être farci la montée c’est : comment ont-ils fait pour monter ces immenses blocs de pierre jusqu’ici ? Respect !

 

 

La descente est superbe même si les genoux en prennent un coup.

 

Verdict

 

Une superbe balade et une vue exceptionnelle au sommet mais mieux vaut être un peu habitué aux randos ou en bonne condition physique.

 

Aspects pratiques

 

Temps : Environ huit heures au total au départ de Clavière

Conseils :

  • Prévoir de l’eau en quantité
  • Prévoir des vêtements chauds car, même en été, il fait froid en haut
  • Bonnes chaussures de marche indispensables
  • Prévoir un pique-nique

 

Après l’effort, le réconfort !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.