Val d'Orcia en Toscane
Envie d'Italie | Toscane | Voyages

Italie – Toscane : les plus beaux villages du Val d’Orcia

3 juillet 2022

Si le Val d’Orcia est listé au patrimoine mondial de l’Unesco, il y a une bonne raison à cela ! Entre ses vallées tantôt arides tantôt consacrées à la vigne, ses cyprès caractéristiques plantés à l’enfilade, ses villages de caractère hérités du passé, sa gastronomie et son vin de renommée mondiale : on ne peut que s’émerveiller en découvrant cette partie de la Toscane.

Les paysages, tels de véritables tableaux, sont un régal pour les yeux. Il faut le vivre pour le comprendre car aucune photo ne saurait retranscrire l’émotion de cette lumière délicate aux premières heures de la journée et au moment où le soleil décline.

Et parce que quand nous avons planifié nos quelques jours dans le Val d’Orcia, nous nous sommes demandés quels étaient les plus beaux villages, nous avons pensé partager avec vous notre Top 5. Plus bas, vous trouverez également nos bonnes adresses pour un séjour réussi dans le Val d’Orcia.

 

Vue depuis San Biagio – Montepulciano

 

En préambule

 

Si c’est votre première fois en Toscane, nous vous recommandons de coupler le Val d’Orcia avec quelques jours à Florence (qui vaut vraiment le coup) et une journée minimum dans la région de Sienne / San Gimignano. Ces destinations feront prochainement l’objet d’un article distinct mais si vous êtes ultra pressés, n’hésitez pas à nous contacter sur Instagram si vous avez des questions.

Enfin, si vous préparez un voyage dans le Val d’Orcia, n’oubliez pas que c’est une destination mondialement connue pour son vin (Montepulciano notamment). Comme j’étais enceinte en août 2020, nous n’avons hélas pas pu intégrer cette dimension oeno-tourisme à notre voyage et donc à cet article. Mais rien ne vous empêche de le faire ceci dit 😉 !

 

Notre top 5 dans le Val d’Orcia

 

Montepulciano

 

Tout en montée, un village de caractère perché en hauteur très typique de la Toscane. Un régal pour les yeux.

 

 

 

Ne manquez pas non plus le sanctuaire de San Biagio (en bas de Montepulciano) au fond de son allée de cyprès.

 

 

Pienza

 

Quel joli village que Pienza, avec son cloître, ses vues sur la vallée, ses ruelles de pierre et son pecorino 😉 Le pecorino, proche du parmesan, est une spécialité locale et l’ingrédient essentiel des vraies Carbonara, qu’on se le dise !

Pienza se traverse rapidement mais on a aimé y flâner à la terrasse panoramique du restaurant LaTerrazza del Chiostro (voir plus bas les photos).

 

Le pecorino, star locale

 

San Quirico d’Orcia

 

Petit et peu de choses « à voir » mais très mignon au coeur du Val d’Orcia …

 

 

De là, on vous conseille en voiture ou en vélo de rejoindre la chapelle de la Madonna di Vitaleta. Très connue et beaucoup photographiée, elle vous dira peut-être déjà quelque chose … Sur la route, prenez le temps d’admirer le paysage environnant qui est magnifique ! Trajet d’une quinzaine de minutes en roulant bien mais on vous recommande d’aller doucement pour en profiter.

 

Chapelle de la Madonna di Vitaleta

 

Cortona

 

Ok, cette ville n’est plus techniquement dans le Val d’Orcia mais nous la mettons néanmoins sur la liste car elle vaut le détour. Plus vous montez sur les hauteurs de la ville, moins vous trouverez de monde et plus vous découvrirez d’adorables ruelles et jardins.

 

 

Santa Maria de Monte Oliveto Maggiore

 

Là on triche car il ne s’agit pas d’un village, quoique ! Cette abbaye au sud d’Asciano est tellement étendue qu’elle se parcourt comme un village. Impressionnante dedans mais surtout dehors.

 

 

* * *

 

Aspects pratiques

Nos conseils et bonnes adresses

 

Où dormir dans le Val d’Orcia ?

 

Fonte Martino (Montepulciano)

Si c’était à refaire, nous irions les yeux fermés dans ce B&B ultra qualitatif à quelques minutes de voiture de Montepulciano. Nous l’avons découvert car nos amis y séjournaient et je dois dire que nous avons été conquis. Le lieu est adorable, les chambres neuves et très confort (le B&B est tenu par des américains et ça se ressent). Étoiles dans les yeux quand j’ai vu la cheminée (pour l’hiver mais trop sympa comme idée).

Vous êtes au calme absolu, il y a une jolie piscine, avec vue sur Montepulciano. Mais le vrai plus, c’est l’accueil incroyable que David et Toby réservent à leurs hôtes. On sent qu’ils ont l’hospitalité dans le sang et qu’ils se mettent en quatre pour que les clients passent le meilleur séjour possible en Toscane, terroir dont ils sont visiblement très amoureux.

Attention, le chemin pour y accéder est cabossé.

 

Cette vue sur Montepulciano …

 

Lupaia (Torrita di Siena)

 

Lupaia

 

Nous attendions beaucoup de notre séjour à Lupaia, un agriturismo « de luxe » au beau milieu de la campagne du Val d’Orcia. J’avais mis le paquet sur cette partie du voyage entre Ombrie et Toscane pour que l’on se repose dans un endroit hyper confortable et magnifique. Si nous y avons passé un bon moment et que le lieu est effectivement enchanteur, nous avons été un peu déçus par le service. Ça aurait pu passer si la nuitée n’avait pas été si chère mais à ce prix on attendait autre chose.

Et puisque l’on se dit tout … Nous avions aussi été séduits par les commentaires élogieux sur la cuisine. Nous avons bien mangé mais rien d’exceptionnel non plus.

 

Les plus

 

  • Le cadre, les jardins et la qualité de l’aménagement
  • La piscine à débordement avec vue sur la vallée et le jacuzzi avec la même vue
  • La proximité de Montepulciano
  • Le calme (l’endroit est littéralement perdu au milieu de nulle part)
  • Le restaurant sur place (pratique quand on a la flemme de ressortir) qui privilégie le circuit court

 

Les moins

 

  • Le service est très moyen. L’emplacement et le caractère d’un lieu ne font pas tout et nous avons trouvé la réputation de l’établissement quelque peu surfaite. Surtout pour le prix …
  • L’accès se fait par un chemin non goudronné et vraiment très accidenté. Sans SUV, il est compliqué de ne pas abîmer le dessous de sa voiture. Enceinte, je n’étais vraiment pas contente d’être secouée comme dans un panier à salade. Surtout que nous n’avions pas été prévenus.

 

Vue sur Montepulciano au coucher du soleil

Où manger dans le Val d’Orcia ?

 

Nous n’indiquons ici que les adresses que nous avons bien aimées.

 

Pienza

 

La Terrazza del Chiostro – Vu l’emplacement, on se serait attendu à une cuisine à peine passable. En réalité, même si c’est simple, c’est bien exécuté donc plutôt une vraie bonne surprise. Et cette terrasse avec vue à l’ombre d’un arbre … Nous y serions bien restés tout l’après-midi !

 

La Terrazza del Chiostro à Pienza

 

Montalcino

 

La Sala dei GrappoliCastello Banfi Wine Resort (restaurant 1 étoile Michelin).

Un étoilé chic qui fait partie de la grande famille des Relais Châteaux. Quand nous y étions, l’hôtel était toujours fermé mais heureusement le restaurant était ouvert. Le cadre est enchanteur, les couchers de soleil sublimes et la cuisine maîtrisée. On vous le conseille même s’il y a eu un gros bémol pour nous : un service très lent. J’ai par contre vraiment apprécié tous les efforts faits pour me servir des plats gastronomiques et adaptés au fait que je sois enceinte.

 

La Sala dei Grappoli

 

Montefollonico

 

13 Gobbi Sur la forme, aucune prétention. Pourtant ce restaurant est connu et reconnu à des kilomètres à la ronde. On y vient pour déguster des pâtes au pecorino mélangées directement dans la meule ou pour manger des plats locaux. Dîner sympa.

 

Cortona

 

Trattoria la Grotta – Au fond d’une ruelle perpendiculaire à l’axe principal pour un déjeuner sans prétention mais bon et efficace.

 

Que voir et que faire à proximité du Val d’Orcia ?

 

Comme je l’écrivais plus haut, si c’est votre premier voyage en Toscane, il vous faut ABSOLUMENT passer quelques jours à Florence. Une ville musée au patrimoine d’exception qui mérite que l’on s’y attarde. Un must, sans exagérer !

Je suggèrerais ensuite un combo SienneSan Gimignano et découverte du Chianti pour le volet oenotourisme (qui comme vous le savez me tient à coeur). C’est un coin de la Toscane que j’adore et où j’ai toujours énormément de plaisir à revenir. Magique et à ne pas manquer ! Une heure au sud de Florence et une heure au nord-ouest du Val d’Orcia.

Enfin, si vous le pouvez, nous vous recommandons très fortement de prendre quelques jours pour découvrir la région voisine : l’Ombrie. Une découverte coup de coeur en ce qui me concerne. La capitale de la région, Pérouse (Perugia), se situe à 1h à l’Est du Val d’Orcia. Notre itinéraire de trois jours en Ombrie est à retrouver ici.

 

Montepulciano dans le Val d'Orcia

Montepulciano

 

Vos questions/nos réponses

 

Ai-je besoin d’une voiture pour découvrir le Val d’Orcia ?

 

Oui, absolument. Et comptez que les temps de trajets entre chaque village peuvent être longs en raison de routes sinueuses, de limitations de vitesse ou de chaussées déformées. D’ailleurs, nous vous conseillons une voiture de type SUV haute sur roues pour survivre aux nombreux chemins quasi impraticables.

 

Combien de jours pour découvrir le Val d’Orcia ?

 

Nous n’avons passé que trois jours dans le Val d’Orcia, même si en prenant son temps, il y a matière à y passer plus de temps. Notamment si vous prévoyez de vous y rendre pour déguster du vin, découvrir des exploitations etc ou si vous prévoyez de parcourir certaines distances à vélo.

 

Quel temps fait-il en août ?

 

Chaud, parfois très chaud. Ce n’est clairement pas la meilleure saison et si vous le pouvez, on vous conseille de privilégier le printemps ou l’arrière saison.

 

Faut-il craindre l’afflux de touristes dans le Val d’Orcia ?

 

L’été particulièrement, vous trouverez énormément de monde dans les ruelles des villages du Val d’Orcia. En 2020, juste après le premier confinement, nous avons eu le bonheur de re-découvrir cette région sans une grosse partie des touristes habituels. Un bonheur !

 

Peut-on faire le Val d’Orcia avec un bébé / enfant en bas âge ?

 

Oui, c’est faisable mais pas forcément idéal. Beaucoup de dénivelés (Montepulciano notamment) qui peuvent s’avérer sportifs avec une poussette. Certains villages ont en outre pas mal d’escaliers.

 

Voyage réalisé en août 2020

* * * * *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.