Mexique | Voyages

Mexique : à la découverte d’Izamal, la ville jaune

14 août 2017

 

– Jour 1 –

 

 

L’arrivée au Mexique ! 

 

Nous arrivons à l’aéroport de Cancún en début d’après-midi. Le passage des formalités d’immigration et de douane se déroule sans encombre et, comparé aux États-Unis, c’est plutôt rapide. La cohue et le bruit qui règne dans le hall des arrivées ne laissent aucune place au doute : nous sommes bien en pleine saison ! 

Dehors, il fait une chaleur étouffante et c’est une sacrée pagaille. Après 20 minutes de grande confusion, nous parvenons enfin à trouver le van affrété par Mex Rent a Car (qui s’appelle aussi Fox d’ailleurs) pour nous emmener jusqu’à leur comptoir. Au bout d’environ 45 minutes (ce ne sont pas des excités), nous sommes enfin en voiture, prêts à parcourir la péninsule d’est en ouest.

Direction Merida !

Pour couper un peu la longue route, qui de surcroît n’a aucun intérêt visuel, nous avons programmé une halte à Izamal, surnommée la ville jaune. Vous allez rapidement comprendre pourquoi !!!

 

Sur la route …

 

Ça s’annonçait plutôt mal …

 

 

Finalement, pas de déluge. En plus, nous roulions vers la partie lumineuse du ciel !

Après deux grosses heures d’autoroute et deux péages, nous quittons enfin la route principale pour bifurquer vers le nord en direction d’Izamal. Sur le parcours, nous traverserons de petits villages assez pauvres. C’est notre premier contact avec le vrai Mexique. Les enfants jouent sur la route, les ados sur des vélos ou des scooters. Les animaux aussi se baladent librement donc un bon conseil, limitez bien votre vitesse. D’ailleurs vous n’aurez pas vraiment le choix. Des ralentisseurs d’une hauteur loin d’être réglementaire racleront voire endommageront le dessous de votre voiture si vous les prenez à plus de quelques km/h. Ils sont mal indiqués donc soyez vigilants.

 

Déjà les prémices d’une certaine ville jaune !

 

Autre observation amusante, vous verrez que les sigles de la marque Coca Cola sont présents absolument partout au Mexique. On aurait presque pu en faire un jeu tellement on en a vu. Et dans des endroits parfois insolites. 

 

Un exemple parmi tant d’autres !

 

Izamal : la ville jaune

 

Nous arrivons dans le coeur de la ville. Il y a beaucoup, mais alors beaucoup de jaune ! Nous trouvons à nous garer sans difficulté autour de la place principale. Immanquable, le couvent de San Antonio de Padua domine la ville. Il fut construit au 16e siècle sur un site maya par les espagnols. 

Quelques images de notre courte déambulation dans Izamal …

 

Au détour de la place, une procession avec la vierge d’Izamal

 

 

Premiers contacts avec Merida

 

Environ 45 minutes après notre arrivée à Izamal, nous sommes de retour en voiture et bien contents de retrouver la clim’. Nous rejoignons Merida en 1h environ. Ce qui prend du temps c’est de traverser la ville pour arriver dans le centre historique. Pour être honnête, j’ai eu quelques craintes sur la perspective de passer toute la journée du lendemain à Mérida lorsque j’ai vu apparaître les premières habitations. Les extérieurs de la ville ne disent vraiment rien qui vaille. En revanche, le centre est vraiment beau. 

 
Notre hôtel : Hotel Hacienda Merida

 

 

Comme je l’écrivais dans l’article « Une semaine dans le Yucatan au Mexique : le bilan et l’essentiel », nous avons beaucoup aimé ce petit boutique hôtel, au calme et proche de tout. Le personnel y est très sympathique et les chambres sont belles et bien équipées. Nous recommandons cette adresse qui a beaucoup de cachet et un bon rapport qualité/prix.

Une fois installés à l’hôtel Hacienda Merida, nous sommes allés diner dans une véritable institution, à en croire les blogs et les guides : la Chaya Maya. Le restaurant se situe dans le centre à quelques pas du Parque Santa Lucia, qui est magnifique de nuit. Peut être étions-nous fatigués mais nous n’avons pas trouvé l’endroit exceptionnel. La salle intérieure est lugubre et la partie extérieure très sombre et pas plus enthousiasmante. On a bien mangé mais sans s’extasier pour autant. C’était bien sans plus. Le serveur était en revanche sympathique. 

 

Le premier jour sur la carte …

 

 

Verdict

– Jour 1 –

 

Izamal, c’est superbe ! 

Vaut-elle le détour ? Pour nous, oui ! Il y a vraiment de belles photos à faire.

En une heure, vous avez vu tout ce qu’il y a à voir, ce qui en fait une étape parfaite avant de se rendre à Mérida, ou une excursion idéale depuis celle-ci. Pas grand chose d’autre à faire à part les promenades en calèche jusqu’à un site maya proche. À titre personnel, l’idée même de laisser les chevaux en plein cagnard est insoutenable. Donc, non merci !

 

Le carnet pratique 

– Jour 1 –

 

Distance parcourue : 325 km

Temps de voiture : Entre 3h30 et 4h

Hôtel : Hotel Hacienda Merida, Calle 60 entre 51 et 53

Dîner : la Chaya Maya, Calle 55 entre 60 et 62 à Mérida

Conseils :

  • Prévoir du cash pour les péages
  • Attention à l’état de la chaussée et notamment aux ralentisseurs entre la sortie de l’autoroute et Izamal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.