Grand Prix des Lectrices Elle | Lectures

L’empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich : la justice face à l’humain

19 avril 2019

Il n’est pas aisé de rendre justice à la profondeur et à la puissance de ce récit. Véritable claque littéraire, ce qui est rare pour un document, l’Empreinte est une œuvre qui marque le lecteur et se lit comme un roman. Sans doute le meilleur livre dans cette catégorie lu pour le Grand Prix des Lectrices Elle 2019.

 

Pourquoi ce livre ?

 

Ce livre faisait partie de la dernière sélection, celle d’avril, du Grand Prix des Lectrices Elle 2019. Une lecture imposée, donc, mais quelle belle découverte !

 

La quatrième de couverture

 

« Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable ». 

 

Ça raconte quoi ? 

 

En stage en Louisiane, Alexandria, élève en droit à Harvard est affectée au dossier d’un homme qui risque la peine de mort. Prédateur sexuel récidiviste, l’homme est accusé d’avoir assassiné un jeune garçon. Comment en est-il arrivé à commettre l’irréparable ? Qu’y a t-il dans son passé qui puisse apporter un éclairage sur sa personnalité ou avoir motivé son geste ? À mi-chemin entre enquête policière et analyse psychologique, l’Empreinte raconte la quête d’Alexandria pour cerner l’accusé et la vérité. Comprendre avant de juger. Comprendre sans nécessairement excuser, mais en replaçant l’humain au cœur des débats.

Ce récit a une grande force : celui de traiter de manière intelligente et abordable un sujet infiniment complexe : le droit face à l’humain. Le manichéisme d’un verdict où un jury doit prononcer l’accusé coupable ou non coupable est-il toujours adapté pour juger de cas tout en nuances où responsabilité et irresponsabilité co-existent ? L’auteur aborde dans cet ouvrage des questions importantes et utiles au débat sur le système judiciaire dans son ensemble : la peine de mort, le système de la preuve, la repentance, le pardon, l’influence du milieu social sur la trajectoire des individus, la responsabilité, l’humanité …

« Il est bien possible que ce que l’on voit en Ricky dépende davantage de qui l’on est que de qui il est ».

 

Le dossier de Ricky, c’est aussi l’histoire d’une empreinte laissée dans une autre vie : celle de l’auteur. À mesure que se tournent les milliers de pages du dossier de l’accusé, le passé d’Alexandria refait surface. Et avec lui, un crime impuni, enfoui et ignoré par ceux qui auraient dû punir et protéger. Un à un, les verrous de la mémoire cèdent devant la vérité qui ressurgit dans la douleur. Apportant au-delà du traumatisme, une nécessaire et salutaire libération.

« Que là où était le silence, soit la parole. Que là où étaient les secrets, j’ouvre la voie à la complexité de la vérité ».

 

Et le style dans tout ça ?

 

La construction, tout en parallèle et en nuances, avoisine la perfection. Il y a dans la narration un tempo intelligent et un crescendo des émotions que j’ai trouvé très intéressant. Le dénouement peine à éclater, et on peut déplorer quelques longueurs vers la fin. Toutefois, j’ai été séduite par l’écriture, fluide, précise et d’une puissante incroyable.

 

Verdict ?

 

En conclusion, il faut lire ce livre-témoignage. Difficile, poignant, dérangeant, il contribue utilement à faire avancer la réflexion sur la justice, la punition des coupables, la reconstruction des victimes et sur l’infini complexité de l’être humain.

Un ouvrage remarquable !

* * * * *

Lu en mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.