Europe | Pays-Bas | Voyages

Pays Bas : un weekend de 3 ou 4 jours à Amsterdam

21 juillet 2021

Que voir et que faire à Amsterdam en 3 ou 4 jours ? Si vous vous posez cette question et que vous préparez actuellement votre voyage à Amsterdam, vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, nous partageons notre itinéraire au jour le jour (100% réalisable à pied) et cartes à l’appui, mais aussi nos conseils et bonnes adresses à Amsterdam.

Commençons par la conclusion : nous avons ADORÉ notre weekend de quatre jours à Amsterdam ! De cette ville que nous découvrions pour la première fois, nous avons tout aimé : les canaux, l’architecture, l’ambiance, la décontraction, les brunchs, les petits cafés, le parc … À tel point que cette qualité de vie nous a sacrément fait de l’œil et que l’on se serait presque imaginé y passer facilement quelques mois ou années. Nous avons vu la ville sous la grisaille (jour 1 et 2) et le vent puis par de belles journées ensoleillées (jour 3 et 4) et le charme a opéré dans les deux cas.

Ce voyage nous a profondément marqués. La destination en elle-même mais aussi parce qu’il s’agissait de notre premier voyage à l’étranger avec notre bébé. D’ailleurs, si vous envisagez de découvrir Amsterdam avec un bébé, nous avons consacré un article sur le sujet.

 

Amsterdam

Le Keizersgracht

 

* * * * *

Notre top 10 des choses à faire et à voir à Amsterdam

 

  1. Flâner le long des canaux ouest et sud et des « 9 rues »
  2. Bruncher à n’importe quelle heure de la journée dans de Pijp
  3. Parcourir le vieux centre et le quartier rouge 
  4. Manger un des fameux cookies de Van Stapele
  5. Visiter le musée Van Gogh (ou le Rijksmuseum ou l’annexe d’Anne Frank)
  6. Se ressourcer dans le Vondelpark
  7. Découvrir l’histoire d’Amsterdam en parcourant ses canaux en bateau
  8. Boire un verre dans l’incroyable lobby du Conservatorium
  9. Faire deux pas dans Jordaan
  10. Prendre l’apéritif au FoodHallen

 

 

Notre itinéraire au jour le jour 

 

Jour 1

Vieux centre / Quartier rouge / Marché aux fleurs (Bloemenmarkt)

 

Nous sommes arrivés à Amsterdam via l’aéroport Schiphol et avons rejoint le centre ville avec le bus 397 (hyper pratique et 6,5€), qui nous a amenés directement aux portes des points d’intérêt de la ville. Après un check-in à notre hôtel (voir plus bas), nous avons voulu prendre le pouls de la ville en déambulant en douceur un peu au hasard le long des canaux puis des rues de la vieille ville et du fameux quartier rouge.

 

 

Après un arrêt pour déjeuner au restaurant The Pantry (serveur très sympa et plats traditionnels ok), nous avons mis le cap  via Leidsestraat sur le Begijnhof (béguinage), malheureusement fermé en ce moment.

 

A proximité du béguinage

Passée cette déception, nous nous sommes retrouvés dans Kalverstraat, une artère animée du centre ville que nous avons remontée jusqu’à la place du Palais royal et celle du Dam. Pour être honnêtes, ce n’est pas le monument qui nous a le plus séduits à Amsterdam.

 

Le palais royal

La place du Dam

 

De là, nous avons poussé via de minuscules ruelles en marge des rues plus fréquentées presque jusqu’à la gare.

 

Il y a un petit côté chemin de traverse vous ne trouvez pas ?

 

Devant la Beurs van Berlage, un petit port avec de magnifiques maisons au bord de l’eau.

 

Les fameuses maisons qui penchent

 

Et la gare dans le fond …

 

 

Nous avons ensuite bifurqué vers le quartier rouge (Red light district). Malgré sa sulfureuse réputation, le quartier n’a rien de craignos, en tout cas de jour.

 

Warmoesstraat

 

Nous nous y sommes promenés avec le bébé et la poussette et c’était parfaitement safe. Point d’intérêt: la Oude Kerk, la plus vieille église de la ville.

 

Oude Kerk

La co-existence étrange du sacré et du « profane » !

 

Pour revenir vers le centre de la vieille ville, nous avons longé le canal vers le sud : une très jolie balade.

 

 

Enfin, nous avons terminé cette première demi-journée par le marché aux fleurs (surtout aux bulbes en réalité) qui s’étend dans des structures au bord du Singel.

 

 

Très bon dîner au Midtown Grill, un resto de type steak-house très satisfaisant. Décor sympa, viande et frites de patate douce excellentes !

 

Sur la carte

 

 

À noter que toutes les cartes présentent les boucles de manière approximative. Nous nous sommes aventurés souvent dans des petites rues autour des axes principaux que vous nous indiquons sur la carte. L’idée de ces cartes est avant tout de vous aider à vous situer dans la ville. 

 

Jour 2

Musée Van Gogh / Canaux sud / Quartier des musées

 

Le matin

 

La pluie étant annoncée en matinée (elle n’est finalement jamais arrivée), nous avons mis le cap vers le Musée Van Gogh. 

Amsterdam offre une quantité impressionnante de musées et lieux culturels à découvrir. Nous avons dû faire des choix, préférant les grandes balades à travers la ville au temps passé dans les musées pour cette fois et surtout avec un si petit bébé. Sur notre liste, avec un jour de plus, nous aurions aussi envisagé le Rijksmuseum et la « maison » d’Anne Frank, qui sont les stops les plus classiques.

Revenons à notre musée Van Gogh. Sachez qu’il est impératif de réserver ses billets en ligne et donc de s’en tenir à un créneau de visite précis. Les plages les moins fréquentées sont le matin tôt et en début de soirée.

Le musée est grand et bien fait. Même nous qui sommes très profanes en matière d’art, nous avons eu le sentiment de voir un nombre impressionnant de tableaux familiers. Une sublime collection que l’on vous conseille et qui plaira au plus grand nombre.

 

Les fameux tournesols de Van Gogh

 

De là, nous avons mis le cap sur le Conservatorium, un magnifique bâtiment historique qui est aujourd’hui un hôtel de luxe. Son lobby impressionnant, mêlant vieilles pierres et modernité, est un endroit parfait pour prendre un thé ou pour manger un morceau. Très cher pour ce que c’est mais on paie clairement le lieu.

 

Le lobby du Conservatorium Amsterdam

Le lobby du Conservatorium

 

Après cette pause, nous avons mis le cap vers un restaurant recommandé par de nombreux guides et blog à savoir Little Collins à l’ouest de la ville. Un accueil sympathique et une nourriture sympa sans plus. Il parait que le restaurant est bondé le weekend. En semaine nous n’avons pas eu de problème.

Repus mais curieux, nous avons ensuite fait un saut au Food Hallen, une food court avec plein de petits stands pour déguster divers types de cuisine du monde. Un endroit vraiment sympa qui mériterait qu’on y retourne à l’heure de l’apéro ! En tout cas, ça nous faisait très envie … Ca m’a fait penser au Mercato Centrale de Florence ou au Quincy Market de Boston, si vous connaissez.

 

Food Hallen Amsterdam

Food Hallen

 

L’après-midi

 

Puis, nous avons repris le chemin du centre ville avec un objectif en tête : goûter au fameux cookie de Van Stapele dont j’avais tant entendu parler. Septique, je n’en étais pas moins curieuse ! Arrivée devant l’adorable devanture, j’ai été séduite par cette boutique qui ne vend qu’un seul produit : le fameux cookie, qui vous est servi encore tiède. Chocolat noir et coeur de chocolat blanc. Moi qui n’aime pas le chocolat blanc, je dois pourtant admettre que ce cookie est une tuerie … So good !

 

L'incroyable cookie de Van Stapele

L’incroyable cookie de Van Stapele

 

Ensuite, il a bien fallu dépenser un peu toutes ces calories. Nous nous sommes donc lancés dans une grande marche à l’est de la vieille ville et à travers les canaux sud. Ça n’a l’air de rien mais ça nous a pris un moment.

 

 

 

Waterloopleinmarkt

 

Au retour, nous sommes revenus par le quartier des musées et avons pu admirer le Rijksmuseum sous toutes ses coutures. Nous avions pour projet de dîner dans le restaurant étoilé qu’abrite le musée, le Rijks, mais il était hélas entièrement booké pour le weekend. Si cela vous tente, pensez à réserver en amont.

 

Le Rijksmuseum

 

Pour dîner, nous avons testé le restaurant Momo, un restaurant asiatique-fusion branché. C’était délicieux mais assez bruyant donc pas idéal avec le bébé. Si vous n’avez pas d’enfant avec vous, n’hésitez pas, on vous le recommande.

 

Sur la carte

 

Jour 3

De Pijp / Balade sur les canaux / 9 Straatjes / Canaux Ouest / Jordaan / Vieux centre

 

Le matin

 

Le troisième jour, c’était LE jour où il fallait tout donner car la météo allait enfin être avec nous. De fait, nous avons prévu notre programme en conséquence et avons mis le paquet.

Amsterdam est apparemment célèbre pour ses brunchs. Ils sont servis un peu partout et dans certains restaurants toute la journée. Le rêve pour la brunch-enthusiast que je suis. Initialement, nous voulions tester le brunch dont tout le monde parle dans de Pijp, à savoir Bakers and Roasters. Toutefois, l’endroit est victime de son succès, même un vendredi à 9h45 … En nous y rendant, nous avons remarqué un autre endroit dans la même rue qui servait des assiettes fort alléchantes. Nous nous sommes donc repliés sur Locals, que nous avons adoré ! Allez-y les yeux fermés en semaine. Réservez le weekend.

 

 

 

Rassasiés, nous avons rejoint le Singelgracht, non loin du Marriott (notre hôtel > voir plus bas) pour y prendre le Blue Boat.

 

 

Un circuit d’une heure et quart sur les canaux. Sympathique mais pas aussi magique que j’aurais imaginé car le bateau ne va pas sur les plus petits canaux. En revanche, les commentaires sont très intéressants et on en apprend beaucoup sur l’histoire de la ville, de ses habitations etc…

 

 

Revenus à quai, nous nous sommes dirigés vers la première étape de notre début d’après-midi consacrée aux canaux ouest d’Amsterdam, le canal Keizersgracht, où nous avons déjeuné. Un déjeuner insolite à l’Avocado Show, un restaurant 100% consacré à l’avocat. Là encore, le rêve pour moi qui adore ça. Frites d’avocat (juste ok), burger d’avocat, poke bowls, glace à l’avocat … Nous nous sommes régalés, en terrasse avec vue sur le canal en prime!

 

 

L’après-midi

 

De là, nous étions parfaitement positionnés pour entamer notre balade au gré des canaux ouest de la ville. Nous avions beaucoup entendu parler des fameuses « 9 rues » (9 Straatjes). Nous avons donc eu à coeur de les parcourir même si le spectacle ne s’arrête pas à ces 9 rues commerçantes et regorgeant de petits cafés. Il est partout dans cette zone ultra photogénique. Des maisons incroyables qui bordent les canaux aux charmantes terrasses et passant par de petites boutiques.

 

 

Nous avons ensuite remonté le Prinsengracht jusqu’à la Westerkerk (l’église de l’ouest) et avons poussé jusqu’à la maison d’Anne Frank. En s’y prenant ainsi au dernier moment, il n’y avait aucune possibilité de visite. Si vous projetez de la visiter, c’est comme pour les musées, il faut réserver un créneau en ligne.

 

Westerkerk

 

Nous avons repris notre marche vers le quartier Jordaan, que tous les guides recommandent. On a compris pourquoi. Ces ruelles sont charmantes. Plus calmes que dans le reste de la ville mais on ressent que l’endroit doit s’animer en soirée.

 

Jordaan Amsterdam

Jordaan

 

En bifurquant vers l’Est, nous avons repris le chemin du vieux centre médiéval. J’avais envie de refaire quelques photos en profitant que le soleil soit de la partie.

 

 

Nous avions ensuite décidé de goûter les fameuses gaufres plates au caramel. Nos recherches nous ont conduits chez Van Wonderen Stroopwaffels, dont on nous avait vanté la gaufre enrobée encore chaude. La petite boutique est très mignonne mais côté papilles pour nous ce fut un flop. Trop sucrée, presque écoeurante. Nous aurons essayé …

 

 

Après un dernier verre posé en bord de canal, nous avons enfin regagné notre hôtel, avant de ressortir dîner chez Umami by Han. Encore un restaurant fusion-asiatique, qui avait l’avantage d’être juste à côté de l’hôtel (pratique avec le bébé). Des small plates bonnes sans que ce soit incroyable.

 

 

Sur la carte

 

 

Jour 4

De Pijp / Vondelpark

 

De bon matin, nous sommes retournés dans le quartier qui monte de Pijp pour y bruncher. Cette fois-ci, nous étions un samedi et notre spot de la veille était pris d’assaut. Nous avons donc été chez Jacob’s Juice, de l’autre côté de la rue, un petit café que nous avions repéré. Des jus, des bowls, des tartines, le soleil et aucune foule. Nous étions si bien …

 

 

Après ce petit-déjeuner bien fourni, nous avions à coeur de parcourir ce quartier de Pijp qui abrite l’un des plus gros marchés de la ville. Nous avons sillonné ces ruelles qui effectivement abritent de charmants cafés et une population plutôt jeune. Ça nous a semblé être le temple des brunchs : Locals, Jacob’s Juice que nous avons testés mais aussi Avocado Show, Coffee and Coconuts, Bakers and Roasters ou encore Little Collins qui ont tous des restaurants dans le quartier.

 

Albert Cuypmarkt

 

 

Pour finir en beauté, nous nous sommes offerts un shot de verdure dans le poumon vert de la ville, le superbe Vondelpark.

 

 

Un parc très bien tenu et plaisant que l’on vous recommande pour un moment de détente quand le temps est au beau fixe.

 

 

Sur la carte 

 

 

Verdict 

 

Quel incroyable weekend ! Nous avons adoré découvrir Amsterdam, une ville qui a tant pour plaire au voyageur de passage. Nous avons aimé l’atmosphère chill et bienveillante que l’on y ressent, la beauté des canaux et des ruelles, la multitude de petits spots intimistes et branchés.

Lors d’un prochain voyage, car oui nous y retournerons, nous avons pour projet d’y aller entre amis et de privatiser un petit bateau pour se balader sur les canaux pour pique niquer ou prendre un apéro au soleil. On ira sans doute aussi visiter d’autres musées et on se laissera gentiment vivre au rythme local. Si possible, on optera aussi pour une journée de visite guidée à vélo, LE moyen de locomotion star à Amsterdam. Amsterdam à Vélo, qui propose des visites à vélo et en français, offre d’ailleurs un code promo aux lecteurs de ce blog (VELO10). À tester une prochaine fois, donc !

 

 

Aspects pratiques

 

Arriver à Amsterdam

 

  • En Thalys (3h20 au départ de la Gare du Nord). Vous arriverez au nord de la zone qui va vous intéresser.
  • En avion : court vol d’environ 45 minutes depuis Paris CDG sur Air France/KLM. Vous arrivez à l’aéroport de Schiphol. De là, vous rejoindrez le centre en 40 minutes en bus environ (ou si vous préférez en taxi). On vous conseille le bus 397 qui part de l’aéroport et arrive à Leidseplein (juste à l’entrée de la zone d’intérêt). Il vous en coûtera 6,5€ au lieu du prix autrement plus élevé d’un taxi.

 

Communiquer / Langues parlées à Amsterdam

 

Pas de panique si vous ne maîtrisez pas un seul mot de néerlandais. Tout le monde parle anglais et un anglais plus que correct. Nous n’avons eu aucun mal à nous faire comprendre.

 

Argent

 

La monnaie locale est bien entendu l’euro donc aucune difficulté de change si vous venez d’un pays de l’UE. Suffisamment rare pour être souligné, beaucoup de restaurants, musées et transports n’acceptent pas les espèces. Une bonne nouvelle pour ceux qui comme nous préfèrent la carte et en cette période de Covid.

 

Où dormir à Amsterdam

 

Comme toujours, j’ai passé des heures et des heures à éplucher tous les hôtels et à sélectionner les plus sympas, mieux placés, mieux notés etc…

Finalement, nous avons opté pour l’Amsterdam Marriott Hotel, dont nous avons été très satisfaits. Chambre grande et confortable, prêt d’un lit de bébé, proximité avec tous les points d’intérêt, à deux minutes de l’arrêt du bus qui vient de l’aéroport, une minute du Vondelpark et cinq minutes des musées. Le rapport qualité/prix nous a semblé très bon comparé à d’autres hôtels avec des chambres plus petites et plus chères. D’extérieur l’hôtel est ultra moche mais à l’intérieur c’est honnêtement très bien. L’accueil a été chaleureux. N’hésitez pas à solliciter la conciergerie qui a régulièrement des réductions (notamment pour le Blue Boat).

Nous avions aussi repéré en milieu de gamme l’INK Amsterdam, un MGallery de la chaîne Accor dans le centre historique non loin de la gare, et le Banks Mansion juste au sud du centre historique, lui aussi très bien placé.

Côté haut de gamme, nous avions sur notre liste le Pulitzer (sur Prinsengracht dans le secteur des 9 rues), le Conservatorium dans le quartier des musées mais les deux étaient complets pour nos dates.

 

Où manger à Amsterdam ?

 

On vous a concocté un article récapitulatif avec nos adresses favorites, disponible ici !

 

Que lire à Amsterdam ? 

 

  • Nos étoiles contraires (The fault in our stars)- John Green : lu en VO il y a quelques années. Très touchant.
  • Le miniaturiste – Jessie Burton : pas encore lu mais sur ma liste !
  • Le journal d’Anne Frank

 

Voyage réalisé en juillet 2021

* * * * *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.