Amériques | États-Unis | New York | Voyages

J’ai testé le One World Observatory à New York

30 octobre 2017

Aujourd’hui je vous parle de ma visite du One World Observatory, au dernier étage de la Tour « One World Trade Center », plus connue sous le nom de Freedom Tower. Je partage aussi avec vous quelques photos de la vue de New York à 360°. À couper le souffle.

 

Une attraction pour touristes ? 

 

Pendant des années lorsque je vivais à New York, j’ai assisté au déblaiement de l’ancien site sinistré, à l’établissement des fondations. J’ai supporté le bruit des engins de construction et suivi toutes les polémiques qui ont ralenti la progression du chantier. Alors évidemment, lorsque j’ai enfin vu la nouvelle tour sortir de terre, les bassins du souvenir prendre forme, le musée du 9/11 ouvrir ses portes, ça m’a vraiment fait quelque chose. C’est tout un quartier qui a profondément changé, lentement d’abord puis très rapidement. Désormais, l’Oculus attire l’oeil des passants, Eataly s’est installé Downtown et de supers malls et  incroyables restaurants font vibrer le sud de Manhattan. 

Comme souvent lorsqu’on habite à New York, on passe totalement à côté des attractions touristiques. Il m’avait par exemple fallu de très longs mois et la visite de ma soeur pour pousser la porte de l’Empire State Building. Même chose pour la Freedom Tower. Je passais devant tous les jours et l’idée de monter au sommet ne m’avait pas traversé l’esprit. Il faut dire qu’à l’époque, je travaillais au 42e étage d’un building juste à côté du site et que j’avais donc déjà une vue sublime de tout le sud de Manhattan. 

Je suis ensuite rentrée en France et c’est en revenant à New York cet été que j’ai décidé de franchir le pas. Sur une suggestion bienvenue de Monsieur Chéri. 

 

Comment ça se passe ? 

 

D’abord, sachez que vous aurez sans doute à pas mal faire la queue. Ce sera un bon moment pour lever la tête et admirer la pureté des lignes de la tour qui se confond avec le ciel. 

 

 

Ensuite, vous descendez dans une sorte de sous-sol où vous déambulez jusqu’aux ascenseurs. Ça fait un peu bétail et c’est surtout un peu oppressant comme ambiance. 

La montée en ascenseur ne dure que quelques instants mais est vraiment très sympa. Pourquoi ? Vous êtes entourés d’écrans qui s’animent et vous font revivre en accéléré le développement de la physionomie de New York. C’est très bien fait. 

Arrivés au sommet, on vous oriente vers une petite salle d’attente. Et là, tadam! Une première vue de New York vue d’en haut.  L’effet waouh est bien présent. Pas le temps de s’appesantir, les portes s’ouvrent et on vous invite à avancer. 

Là, le grand cirque commercial commence. On vous propose de poser devant un écran vert pour vous vendre des photos de vous devant la skyline de Manhattan. Puis, vous passez à travers une première boutique. Ensuite, on vous regroupe dans une autre pièce. Là, ce sont les audioguides que l’on veut vous vendre. Inutile de dire que j’étais déjà sacrément gonflée. 

Enfin, après de longues minutes, vous atteignez ce que vous êtes venus voir : l’Observatory. La vue est superbe. Jugez plutôt !

 

Monsieur Chéri et New York : tout ce que j’aime !!!

 

Une animation évoquant la ville de New York et ses changements est aussi proposée par un animateur. Pas mal pour ceux qui ne connaissent pas la ville. 

 

 

Ça coûte combien ?

 

Là, ils exagèrent vraiment. 37$/personne. Plus les audioguides si vous ne connaissez pas la ville et souhaitez identifier les différents points d’intérêt. Plus les photos prises sur le fond vert si vous le souhaitez …

 

Que faire aux alentours ?

 

  • Le musée mémorial du 9/11. Il vaut vraiment le coup. Prévoir une grosse heure et demie de visite.
  • Voir les bassins du souvenir, qui matérialisent l’emplacement des Twin Towers et listent le nom des victimes de cette tragédie autour d’une fontaine en contrebas. Magnifique et émouvant.
  • Se balader dans l’Oculus, ce bâtiment en forme de porc-épic  abritant un centre commercial géant et futuriste. 
  • Wall Street : la bourse, le « charging bull » (taureau qui charge) d’Arturo Di Modica et la « fillette sans peur » qui a été rajoutée devant.

 

Où manger ? 

 
  • Pour un déjeuner, je vous conseille d’aller chez Eataly, 101 Liberty St. Vous aurez le choix entre plusieurs restaurants et stands pour vous restaurer de délicieux plats italiens avec vue sur l’ancien site du World Trade Center. 
  • Pour le dîner, je suis fan d’un restaurant gastronomique situé dans le District, 225 Liberty St, quasiment en bord de rivière. Ça s’appelle l’Appart et c’est un gros coup de coeur. Les propositions du chef Nico sont inventives et ne déçoivent jamais.

 

Verdict

 

J’ai aimé 

 

  • La vue bien sûr ! A 360°
  • La montée en ascenseur

 

Je n’ai pas aimé du tout 

 

  • Le prix (honteusement élevé).
  • Les sollicitations commerciales incessantes et excessives

 

* * * * *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.