Afrique | Afrique du Sud | Voyages

Afrique du Sud : que faire en une journée autour de Cape Town

4 février 2018

Que voir et que faire sur une journée autour de Cape Town ? Nous partageons avec vous deux options que nous avons testées. Direction la péninsule du Cap d’abord, puis les Winelands ensuite. Un gros coup de cœur pour ma part à Boschendal, dans un superbe vignoble ! NB : Si vous voulez voir Monsieur Chéri à cheval, continuez la lecture 😉

Le récit complet de notre séjour en Afrique du Sud, c’est ici

 

La péninsule du Cap : de Cape Town à Cape Point (and back)

 

 

La péninsule du Cap : un must !

 

Si vous êtes arrivés jusqu’au Cap, vous avez sans doute traversé une partie du monde. Français, vous avez sans doute comme nous fait carrément une verticale sur la mappemonde. Quitte à être venus aussi loin, il serait dommage de ne pas vous rendre au mythique Cap de Bonne Espérance et de vous contenter uniquement de la ville de Cape Town.

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas le point de plus au sud du continent africain, juste le point le plus au sud, mais à l’ouest de l’Afrique. Soyons précis ! 

 

En voiture !

 

S’y rendre depuis le Cap est assez facile et plutôt rapide si, contrairement à nous, vous ne tombez pas sur la pire excursion du siècle. Coucou African Eagle, oui oui, on parle de vous ! Je vous explique plus bas pourquoi cette excursion nous reste encore au travers de la gorge.

Privilégiez la route par l’ouest pour descendre la péninsule. Pourquoi ? Parce que vous passerez devant de sublimes plages et stations balnéaires. Au début de l’itinéraire, c’est un véritable festival : Camps Bay, Hout Bay … La route vaut en elle-même le détour.

 

 

Prenez ensuite le Chapman’s Peak Drive, une route à moitié creusée dans le rocher et panoramique. Ensuite la route est assez quelconque.

 

 

Le cap de Bonne Espérance …

 

Arrivés au niveau de la réserve, vous aurez deux points à voir. D’une part, le phare de Cape Point depuis lequel vous aurez la plus belle vue du Cap de Bonne Espérance (en hauteur). D’autre part, plus bas, le cap lui même.

Allez, on vous montre ?

Ça ne vous évoque pas un peu la Bretagne, la Normandie ou l’Irlande ? À moi, carrément en tout cas !

 

Ensuite, vous remontrez par l’Est, pour marquer un arrêt à Boulders Beach (si vous aimez les pingouins). Vous pourrez aussi découvrir l’agréable village de pêcheurs de Simon’s Town, si vous avez plus de chance que nous avec notre excursion bâclée.

 

 

En théorie, un arrêt sur la plage de Muizenberg est également prévu afin d’y admirer les fameuses cabanes colorées. Là encore, beaucoup de frustration de notre côté car l’étape est passée à la trappe.

 

* * * * 

 

Pourquoi notre excursion African Eagle n’a vraiment pas été à la hauteur

 

Ça avait plutôt bien commencé. Le van climatisé et assez confortable était à l’heure devant notre hôtel. La journée commençait bien. Il n’a pas fallu attendre plus d’une demi-heure pour prendre conscience de l’étendue du désastre à venir.

D’abord, nous avons mis plus d’1h30 à récupérer les autres participants et à sortir de Cape Town. Le conducteur était totalement perdu, ne savait pas où il allait. Bref, l’amateurisme dans toute sa splendeur.

Ensuite, pour rattraper ce retard imputable à leur incompétence, nous n’avons effectué aucun arrêt jusqu’à la réserve naturelle du Cap de Bonne Espérance. Donc, des photos prises à l’arrache à travers les vitres. Vous m’imaginez fulminer de ne pas pouvoir profiter davantage des paysages ?

Le guide était un brave homme mais à part répéter au moins quarante fois que ce n’était pas la saison des baleines, nous n’avons pour ainsi dire pas appris grand chose. En plus, il nous avait promis un itinéraire qui n’a pas été tenu et ça, c’est carrément de la publicité mensongère. Et c’est juste totalement inacceptable.

Le reste de la journée a été un florilège. On nous a précipités pour tout, le wifi ne fonctionnait pas, nous n’avons pas vu Muizenberg et pour le reste, nous l’avons entre-aperçu.

Malgré tout, nous sommes rentrés avec deux heures de retard sur l’horaire. Non contents de nous avoir gâché la matinée, ils nous ont également plombé l’après-midi. Je peux vous dire que nous n’étions pas les seuls à être mécontents.

 

Les gros plus de faire la péninsule avec une excursion organisée :

 

  • Ils viennent vous chercher à l’hôtel et vous ramènent (zéro stress niveau conduite/location de voiture etc…)
  • Ça reste plus économique que de s’y rendre en taxi ou en louant une voiture
  • Ils coupent la file d’attente à l’entrée de la réserve donc accèdent plus rapidement au Cap de Bonne Espérance. Sans mentir, la longueur du bouchon faisait peur.
  • Vous êtes sûrs (en théorie) de voir « ce qu’il y a à voir ».

 

Les gros moins :

 

  • En pratique, c’est parfois l’horreur et il n’y a aucun moyen de savoir à l’avance. Notre excursion avait les meilleurs ratings et était recommandée par les meilleurs hôtels du Cap. Pourtant, désastre !
  • Vous êtes dépendants d’un groupe.
  • Mais aussi dépendants d’un timing. Évidemment, il faut faire preuve de souplesse et accepter de ne pas avoir le temps de faire la photo parfaite pile à l’endroit où vous la sentiez bien. C’est le plus gros point noir pour moi.

 

Nos conseils :

  • Y aller tôt le matin pour éviter de perdre une demi-journée à attendre de pouvoir pénétrer dans la réserve.
  • Ne pas tenter les excursions à la demi-journée. C’est infaisable sans louper la moitié des choses à voir et c’est au final plus de stress qu’autre chose.
 

En conclusion, si c’était à refaire, je crois que nous louerions quand même une voiture pour faire ce circuit nous-mêmes, à notre rythme. Quitte à payer plus cher et à y passer plus de temps.

 

* * * * 

Une journée dans les « Winelands » à Boschendal

 

 

 

Un coup de coeur : l’Afrique du Sud côté vignoble

 

De l’ensemble de ce que nous avons vu et fait en Afrique du Sud, je crois que les deux jours que nous avons passé au domaine de Boschendal ont été mes moments favoris.

Fermez les yeux et imaginez-vous au milieu d’un vignoble immense, de jardins à n’en plus finir, de petits cottages isolés et entourés de montagnes. Le rêve ! Que pouvait-il nous manquer ? Le cadre était exceptionnel, il y avait du vin, des grillades, des produits cultivés et fabriqués sur le domaine livrés dans votre cottage pour le petit-déjeuner. Et que dire des couchers de soleil sur la montagne ? J’en rêve encore …

 

 

De tas d’activités sont proposés pour les hyper-actifs du type de Monsieur Chéri et ceux qui les accompagnent. Moi, j’aurais opté pour le tour du domaine avec dégustation des vins et explications détaillées. Monsieur Chéri rêvait du tour à vélo. Le planning et nos impératifs (nous étions là pour un mariage) ont fait que nous avons finalement été monter à cheval. La promenade à travers le domaine était vraiment sympa. Et pour les vins, nous avons été servis pendant la réception du mariage. Superbe endroit pour organiser un mariage en Afrique du Sud autour de Cape Town, non ? Pour en voir plus sur ces noces sud-africaines, c’est par ici.

 

 

S’y rendre :

 

À une heure de la ville du Cap en voiture.

 

Notre conseil :

 

  • Y passer une nuit pour vraiment faire une pause et profiter de tout ce que la propriété a à offrir.
  • Prendre un bon livre, respirez, et vivez !

 

Le tricycle rouge

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.