Life | Mariages du monde

Noces sud-africaines à Boschendal

7 février 2018

Un mariage au beau milieu des vignes dans la région des Winelands autour du Cap en Afrique du Sud, c’est que nous vous proposons de découvrir dans ce nouvel article consacré aux mariages du monde. Des noces sud-africaines qui ont vu s’unir L. et A., italien et brésilienne au coeur de l’été austral et entourés de leur proche dans un cadre de rêve !  

Nous étions logés sur place pour trois jours de festivités … 

 

En bref …

 

Les mariés

Lui, « L », un ami d’enfance de Monsieur Chéri, originaire comme lui du Piémont. Elle, « A », originaire du Brésil. Après des années de relation à distance, c’est au Cap qu’ils ont ensemble posé leurs valises et emménagé. Pour ne pas faire de jaloux, l’Italie et le Brésil (et un infime petit bout de France) sont donc venus à eux pour célébrer leur grand jour. 

 

Le lieu 

Boschendal Wine Estate, Afrique du Sud. Au milieu des vignes et à une heure de Cape Town en voiture. Rappelez-vous, on vous en a déjà parlé ici.

 

La durée

Trois jours. Le barbecue de bienvenue la veille, le jour du mariage et le petit-déj du lendemain avant retour vers Cape Town.

 

Le thème

Pas de thème particulier. Juste une même identité visuelle, j’imagine proposée par le lieu de réception.

 

La cérémonie civile 

Elle avait eu lieu l’été précédent en Italie et en petit comité.

 
La cérémonie religieuse

Une bénédiction catholique sans messe, car en plus d’être un mariage mixte culturellement et linguistiquement, c’était aussi un mariage de confession mixte.

 
Les couleurs

Pas de couleur particulière mais plutôt dans les tons pastels.

 

Le dress code

Aucune indication de dress code pour les invités que les mariés ont voulu laisser libres de leur choix. Eux-mêmes étaient hyper relax vis-à-vis des traditions et l’ensemble du mariage s’est déroulé dans une ambiance décontractée. 

 

Le cadeau pour les invités

À l’arrivée dans nos cottages, deux bouteilles de vin du domaine avec un étiquetage spécial aux noms des mariés. Pendant la fête, des tongs brésiliennes (of course) pour danser jusqu’au bout de la nuit.

 

* * * * *

 

Le déroulé

 

La veille : le barbecue de viandes sud-africaines

 

 

Le cocktail

 

Après une brève cérémonie religieuse dans une petite église à une quinzaine de minutes du domaine, tous les convives se sont retrouvés à l’Olive Press pour un cocktail. On peut difficilement battre ce cadre ! Et avec un cocktail et de la musique live, la fin d’après-midi a été des plus agréables. 

 

 

Le dîner

 

Lorsque le soleil a commencé à décliner à l’horizon, nous sommes passés à table. Le dîner avait lieu dans une grande salle, ouverte sur l’extérieur. Les tables étaient sobrement et élégamment décorées.  Le repas a été servi à bon rythme, après un bref discours des mariés dans leur langue respective. La nourriture provenait de la ferme de Boschendal. En somme, un menu « kilomètre zéro ». 

 

 

Et après …

 

 

 

Le lendemain

 

Enfin, ce beau weekend s’est terminé par un petit déjeuner constitué de produits hyper frais du domaine, que nous avons pris dans nos cottages.

En conclusion, un super mariage !

Longue et belle vie aux mariés !

 

* * * * *

 

Verdict

 

Les bonnes idées à piquer à L. et A., notre adorable couple italiano-brésilien

 

  •  J’ai adoré l’idée de proposer une cuisine faite d’ingrédients cultivés sur site. 
  • Prévoir une réception dans un lieu qui propose un hébergement pour y loger les invités. Le domaine de Boschendal est immense mais nous étions logés dans des cottages trop mignons, dans un cadre à couper le souffle. Autre point positif : des navettes qui nous prenaient en charge. En tant qu’invités, nous avons apprécié l’effort de logistique. Ça nous a permis de profiter pleinement. 
  • De la même manière, merci aux mariés d’avoir prévu l’acheminement depuis Cape Town jusqu’au domaine de Boschendal !
  • Prévoir un évènement décontracté la veille ou l’avant-veille pour accueillir ses invités et en profiter plus longtemps. Je garde un souvenir mémorable du barbecue autour du feu au milieu des vignes et des montagnes. Quel enchantement ! En plus, ça permet à tout le monde de faire connaissance avant le big-day.
  • Le livre d’or de L. et A. m’a beaucoup plu. De mini-enveloppes collées dans un album permettant à chacun de glisser un petit mot. J’aime l’idée que les autres invités ne puissent pas lire le message que je laisse et qui ne regarde que les mariés. 

 

 

  • Équiper une salle de maquillage, démaquillant, pinces à cheveux, pansements et autres pour parer à toutes les situations et permettre à ces dames de se refaire une beauté et de se sentir bien tout au long du mariage.
  • Mettre en valeur la culture locale. Les mariés sont arrivés sur le lieu de réception au son de la musique africaine d’un groupe qui est venu jouer live. Ensuite, les invités qui le souhaitaient ont pu se faire faire un maquillage tribal africain. Donc, une animation tout à fait à sa place dans un mariage en Afrique du Sud.

 

Les tout petits moins

 

  • Petite tape sur les doigts à la wedding planner. Elle avait mis un énorme bouquet pour décorer l’église mais qui cachait complètement tout ce qui se passait au pupitre.  
  • Choisissez bien votre DJ

 

* * * * *

Aspects pratiques

 

Mois du mariage : Janvier (l’été en Afrique du Sud)
Temps : Énorme chaleur
Lieu de réception : Boschendal Estate, Pniel Road, Groot Drakenstein, Franschhoek, 7680, Afrique du Sud

 

* * * * *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.