Bretagne | Normandie | Voyages | Weekend en France

De Saint Malo au Mont Saint Michel : itinéraire entre Bretagne et Normandie

16 juin 2018

Que la France est belle ! On a trop souvent tendance à vouloir partir loin pour s’émerveiller alors qu’il existe dans notre bon vieil hexagone tant d’endroits incroyables, à quelques heures de voiture. 

Forts de ce constat, et profitant de l’un de premiers vrais beaux weekends de l’année, nous avons donc mis le cap sur St Malo et le Mont Saint Michel.

Oui, je vous entends d’ici. Le Mont Michel … mais c’est un truc de touristes ! Et si je vous disais que nous avons eu le privilège de le visiter au calme, presque sans l’ombre d’un touriste ? Et si l’on vous disait aussi qu’on a passé un super weekend ? On vous montre ?

 

 

Notre itinéraire 

 

  • Jour 1 : L’étape bretonne : Saint Malo – Cancale – La Pointe du Grouin – Saint Malo
  • Jour 2 : L’étape normande : Saint Malo – Le Mont Saint Michel – Honfleur 
 
 
 
 

L’étape bretonne 

Saint Malo – Cancale – La Pointe du Grouin

 

 
 
Cap sur la cité malouine !

 

Saint Malo, c’est très sympa mais avouons-le, blindé de touristes. En quelques heures, vous avez vu ce qu’il y a à voir. Déambulez dans la vieille ville « l’intra muros », promenez-vous sur les remparts si le coeur vous en dit, poussez jusqu’à la partie plus ancienne de la ville. Nous, nous nous en sommes tenus à l’intra muros, préférant s’éloigner un peu de la foule. 

 

 

Où déjeuner ? 

Une galette traditionnelle agrémentée d’une subtile influence japonaise, ça vous intrigue ? Des rolls de galette de sarrasin, ça vous laisse pantois ? Et bien nous aussi, et c’est bien pour cela que nous nous sommes rendus au Breizh Café. Une belle adresse et des galettes surprenantes. J’ai regretté toutefois que ma sacro-sainte « complète » ne soit pas plus copieuse. Petite déception également sur la sélection de cidres proposés au verre. On nous avait vendu une sélection impressionnante mais in fine, la sélection au verre est limitée, et n’inclut pas toujours de cidres locaux. 

 
 

 

Où dîner ? 

Nous avons très bien dîné À La Duchesse Anne, un restaurant de poissons/fruits de mer à l’entrée de la vieille ville. Le cadre est agréable et un peu rétro, le service de bon niveau et les plats étonnamment bon pour un quartier aussi touristique. Entre le plateau de fruits de mer de Monsieur Chéri et mon gratin de langoustines à l’estragon, nous avons passé une belle soirée. Enfin, dernier point positif : une belle carte des vins ! 

 

 

Où dormir ? 

Nous sommes descendus au Mercure Saint Malo Balmoral. Un peu cher pour la qualité des prestations et la réactivité du staff mais idéalement situé devant la gare et à 15 minutes à pied du centre historique. Pour une nuit, ça passe. 

 
 
Cancale et la Pointe du Grouin 

 

À une vingtaine de minutes de Saint Malo se trouve le paradis des amateurs d’huîtres : Cancale. Pas de chance pour nous, on déteste ça. Mais bon, un joli petit port breton, c’est toujours sympa à voir et nous avons donc décidé d’y passer la fin d’après-midi.

 

 

En arrivant, nous sommes tombés sur le carnaval : la grosse fiesta locale. Cornemuse, chars et déguisements, personnellement, j’adore ces ambiances de villages un peu décalées. Ensuite, direction la Pointe du Grouin. Ca ressemble aux paysages de l’Ayrshire de notre weekend en Écosse, vous ne trouvez pas ? 

 

 

Petit retour via la côte sur St Malo. Cet itinéraire côtier prend un bon 45 minutes.

 

 

L’étape normande

Le Mont Saint Michel – Honfleur

 
 
 
 
 
Seuls au monde … au Mont Saint Michel !

 

Un comble ! Obsédée par l’idée de voir le soleil se lever sur le Mont Saint Michel, nous nous sommes levés avant l’aurore. A 7h10, nous étions devant la passerelle menant au mont. Le paysage du petit matin était éblouissant de quiétude et de beauté, légèrement brumeux. Et cette lumière des premières heures du jour éclairant le lieu encore vide … Magique ! 

 

 
 

La traversée à pied dure une grosse demi-heure mais des navettes gratuites existent. Je ne regrette pas de l’avoir fait à pied mais ne peux que vous conseiller d’y aller, comme nous, de très bonne heure pour éviter l’effet troupeau. 

Une fois arrivés, nous avons arpenté les ravissantes ruelles du Mont. Pour les fans d’Harry Potter, on se croirait presque sur le chemin de Traverse. Encore une fois, tout l’intérêt de cette petite balade a été de le faire quand il n’y avait personne. Trois heures plus tard tout était bondé et nous étions contents de partir pour échapper à la foule. Autre point de satisfaction, nous avons évité l’arnaque du déjeuner sur place. 

 

 

Pour la visite de l’abbaye, on vous conseille le billet coupe-file, disponible ici. Sinon, faites comme nous : à l’ouverture à 9h, nous étions les premiers sur place. Prix adulte : 10€, sans l’audio guide.

 

 

Honfleur 
 

À Honfleur, nous avons aimé faire une halte pour faire quelques pas sur le port. On a en revanche pas du tout aimé notre déjeuner. En même temps, il était quasi écrit que les restos sur le port seraient des arnaques. Nos attentes étaient donc très modestes. Mais là c’était vraiment honteux. On vous déconseille donc le Lula’s café, particulièrement sa galette complète quasi-vide et qui n’est même pas au niveau d’une crêpe surgelée et/ou de cantine.

 
 
 
 

 

Quel livre mettre dans vos bagages ?

Je vous conseille L’ancre des rêves de Gaëlle Nohant !

* * * * * 

Pentecôte 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *