Life | My Little Big Wedding

Mes essayages de robes de mariée chez Maison Floret

16 novembre 2018

Sans coup de coeur a priori, j’ai souhaité programmer un rendez-vous chez Maison Floret, dont la simplicité de certains modèles m’attiraient. Parfois, les plus belles robes sont les plus épurées. J’avais en outre eu de bons échos de la part d’une amie qui avait beaucoup aimé son premier essayage chez Maison Floret.

C’est donc au cours du 3e round d’essayages, celui des copines, que je me suis rendue dans le 10e pour un rendez-vous dans un showroom privatisé par une heure.

 

Pourquoi une robe Maison Floret ?

 

Pour la simplicité des coupes et le rendu chic et sobre. Mais aussi parce qu’on m’avait vanté leurs matières.

 

Le showroom

 

Disons le franchement, le showroom de Maison Floret est un peu tristoune. Une pièce peu éclairée au rez de chaussée d’un immeuble du 10e arrondissement. En arrivant, pourtant à l’heure, on nous a fait attendre sur un banc derrière un portant. Pas très confortable ni particulièrement plaisant.

Cette première impression était donc mitigée. La conseillère était toutefois souriante et plaisante.

 

Les robes

 

J’ai essayé plusieurs modèles assez simples mais bien coupés. En effet, les matières sont très belles et on se sent bien dans ces robes. Autre point positif pour les futures mariées chipoteuses, les modèles sont adaptables sur-mesure.

Au programme de cet essayage, les robes Howard, Matthew et Dan (en mikado de soie et avec des poches!) en long et un modèle civil. La plus jolie, et paradoxalement la moins chère était la Matthew.

 
 

 

J’ai aimé

 

  • En effet, certaines robes sont très belles, bien coupées et avec de jolis tissus.
  • Beaucoup de structure et un peu d’originalité aussi. Une robe avec des poches !!!!
  • C’est aussi le seul showroom où j’ai pu essayé le soutien gorge Back to Glam. Vous savez, celui qui permet de soutenir la poitrine même avec un décolleté dans le dos super plongeant.
 
J’ai moins aimé

 

  • L’absence de conseils dirigés pendant mes essayages. Je suis arrivée moins préparée que dans les autres showrooms, c’est vrai, mais j’aurais aimé que la conseillère soit un peu plus force de proposition.
  • Devoir m’ajuster moi-même la traîne devant le miroir.

 

Et le verdict ?

 

Mitigée. Les robes sont belles mais aucun effet waouh. En une demi-heure, je savais que ces essayages n’ébranleraient aucune de mes certitudes.

 

 

Ce que j’ai appris de ces essayages

 

  • Qu’il est difficile de poursuivre les essayages quand on a déjà le sentiment au fond de soi d’avoir trouvé.
  • Qu’au fur et à mesure des rendez-vous, mon niveau d’exigences et d’attentes montent. Aurais-je été plus emballée si j’étais allée chez Maison Floret au début des essayages ? Honnêtement, peut-être. Toujours est-il que la qualité et le professionnalisme de la conseillère qui vous accompagne sont des éléments essentiels. En l’occurrence sur ce point, ils étaient en dessous.
 

Prochain rendez-vous chez Céline de Monicault … À retrouver ici.

 

* * * * *      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *