Afrique | Afrique du Sud | Voyages

Afrique du Sud : que voir et que faire à Cape Town ?

15 janvier 2018

Cape Town en trois jours, c’est ce que nous vous proposons ici avec notre itinéraire au jour le jour inspiré de notre propre programme, que vous retrouverez en intégralité ici.

 

Jour 1

 

 V&A et Robben Island

 

C’était un dimanche et en plus le 31 décembre. Nous avions tout faux car tout était fermé ! Direction le V&A Waterfront, bien touristique, où forcément quelques restaurants et les malls étaient ouverts.

 

 

Bien gentil tout cela, mais il nous fallait tout de même un truc vrai à faire ou à voir. Sans réel espoir, nous nous sommes dirigés vers les guichets pour Robben Island (où fut incarcéré Nelson Mandela), qui affichaient pourtant complets pour la journée. Par chance, nous avons réussi à dégoter deux billets. Joie !

Petit brunch rapide à Mondiall, un restaurant très satisfaisant pour un lieu aussi touristique. Notre avis complet ici.

 

 

Robben Island

Puis ferry direction Robben Island. La visite s’organise en deux temps. D’abord, on vous fait monter dans un car pour une visite de l’île. Vous apercevez les carrières dans lesquelles les prisonniers travaillaient, les lieux de culte, les maisons des surveillants etc… Puis, la deuxième partie est consacrée à la visite de la prison elle-même. Traditionnellement, ce sont d’anciens prisonniers politiques qui vous guident et partagent leur expérience. C’est forcément instructif. Malheureusement, devant la baisse du nombre de ces anciens prisonniers, les visites sont désormais parfois assurées par des guides et non plus par d’anciens prisonniers. Sachez-le … Nous avons eu la chance d’avoir un ancien prisonnier politique ayant passé sept ans à Robben Island. La visite était intéressante. Mais bon, ça reste une prison …

 

C’est dans ce type de cellule que Nelson Mandela passa 19 ans

 

En revenant à quai, nous avons refait quelques pas sur le V&A Waterfront avant de rentrer nous préparer pour notre soirée du nouvel an !

 

Cape Town dans les nuages …

 

* * * * *

 

Jour 2

 

City Bowl, Bo-Kaap, Belmond Mount Nelson, Table Mountain

 

Après un démarrage en douceur, nous avons entamé le deuxième jour avec la ferme intention de voir la ville comme il se doit en la parcourant à pied. Nous avons commencé nos déambulations en passant devant le City Hall.

 

 

Puis, nous avons enchainé sur le Château de Bonne Espérance, une caserne militaire qui était ouverte mais sans visite possible (et oui… le 1e janvier en même temps !).

 

 

Puis, nous nous sommes hasardés à marcher jusqu’au District Six Museum, évidemment fermé lui-aussi. (Vous la sentez la déception ?). Nous avons donc poussé jusqu’à Long St et au Greenmarket Square, en passant devant la cathédrale Saint Georges et le Parlement (assez joli, il faut admettre).

 

 

Bo Kaap

Puis, nous avons remonté Longmarket St, jusqu’au quartier malais de Bo-Kaap. Vous l’avez sans doute déjà vu. Il est célèbre pour ses maisons colorées et je dois dire que nous nous sommes bien lâchés sur les photos.

 

 

Le Belmond Mount Nelson

Comme les maisons colorées m’avaient inspirée, nous avons ensuite pris un Uber pour nous rendre au Belmond Mount Nelson, dit « l’hôtel-rose » pour déjeuner. Nous sommes des inconditionnels des hôtels de la chaîne Belmond. Le service est toujours impeccable et les lieux à couper le souffle. (Souvenez-vous, nous vous avions parlé avec enchantement cet été du Belmond Maroma au Mexique). Le Belmond Mount Nelson à Cape Town, très « colonial » dans l’ambiance, ça donne ça …

 

 

Nous aurions pu passer un agréable moment si le service n’avait pas été lamentable. Quarante-cinq minutes pour un léger snack sans cuisson et un wifi H.S., c’est vraiment se moquer du monde. Nous avions voulu séjourner dans cet hôtel (qui était plein à nos dates) mais après avoir eu cette désagréable expérience de déjeuner, nous n’avons finalement pas regretté. L’établissement est célèbre pour son tea-time (réservations recommandées) et j’avais prévu d’intégrer cette institution dans notre to-do list au Cap. Mais tout agacés que nous étions après notre mauvaise expérience, nous n’avons pas eu envie de revenir tester à un autre moment.

 

Table Mountain

Et puis, il y a eu Table Mountain … Il faut s’armer, là aussi, de la plus grande patience. Même en ayant pris les billets en ligne, la file d’attente pour avoir accès au téléphérique donnait le vertige. Bien entendu, il fallait attendre en plein cagnard (d’où ma recommandation de prendre un chapeau !) Ça a quand même bien duré 1h15, cette petite histoire. Pire que Space Mountain en pleines vacances scolaires. Conseil : ruez-vous sur les fenêtres du téléphérique (qui tourne sur lui-même), si vous voulez prendre des photos pendant la montée.

 

 

Une fois arrivés au sommet, nous avons tout oublié : l’attente, la chaleur et la fatigue du voyage. Table Mountain est un véritable enchantement … Je laisse les images parler d’elles-mêmes, même si c’est encore plus incroyable en vrai.

 

 

Le soir, nous avons dîné sur le front de mer à Sea Point. Rien d’exceptionnel. Préférez plutôt Marco’s African Place pour une expérience locale (bien qu’un peu touristique) et de la musique live.

 

Un peu d’autruche, de springbok et de kudu ?

 

Toutes nos meilleures adresses resto ici.

 

* * * * *

 

Jour 3

 

Woodstock, le Two Oceans Aquarium, le District Six Museum et Kloof St.

 

Autant que faire se peut, on vous conseille d’effectuer ce troisième jour un samedi. Pourquoi ? Parce que le samedi, c’est jour de marché à Woodstock et que ce serait vraiment dommage de passer à côté. 

Commencez votre journée en vous rendant dans le quartier Woodstock à l’Old Biscuit Mill. Là, vous vivrez une expérience haute en couleurs et en saveurs au Neighborgoods Market. Si vous voulez bruncher, il y a tout ce qu’il faut sur place. Les stands proposent toutes les cuisines du monde et tout, absolument tout, donnait envie. 

 

 

On a aussi bien aimé l’Espresso Lab. Le café est servi dans des bechers et le menu des boissons exposé sous forme de « formules chimiques ». 

 

Si vous avez pu réserver en avance, on ne peut que vous conseiller très chaudement le Pot Luck Club, un restaurant qui se trouve au dernier étage de la vieille usine. On y consacre un article spécifique ici.

Plus tard, rendez-vous sur la V&A Waterfront pour quelques emplettes ou pour y visiter le Two Oceans Aquarium. Celui-ci est modeste mais plaisant, avec des animations intéressantes sur la vie marine. 

 

 

Faites-un stop au District Six Museum, un minuscule musée qui traite des expropriations massives qui eurent lieu dans les années 1960 au moment de l’Apartheid. Informatif et émouvant. 

 

 

Enfin, terminez la journée sur Bree St. ou sur Kloof St. pour un verre et quelques tapas. Kloof St. est une artère assez animée où l’on trouve quelques galeries et pas mal de bars et restaurants branchés. Avec, en arrière plan, une vue toujours superbe sur Table Mountain …

 

On vous conseille le Tiger’s Milk pour un verre (le lieu m’a beaucoup plu). Pour dîner, nous avons apprécié les tapas de Chalk and Cork, juste à côté, même si le service est loin d’être parfait. 

 

 

Et sinon … que faire à proximité de Cape Town  ?

On a notre petite idée que l’on partage avec vous ici.

 

Only registered users can comment.

  1. Sympa votre petit reportage
    Je connais un peu la région du Cap, et nous y retournerons fin novembre
    vos conseils et et impressions seront utiles
    bonne continuations dans vos périples
    Roland

    1. Excellent voyage à vous alors Roland !
      J’espère que nos quelques conseils et suggestions vous seront utiles.
      N’hésitez pas à nous faire un retour …
      Merci de votre visite sur le blog et à bientôt j’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.