Life | My Little Big Wedding

Robe de mariée : mes essayages chez Anne de Lafforest

27 octobre 2018

Intéressées par un style classique et intemporel et de jolies matières ? Je vous parle aujourd’hui de mes essayages chez la créatrice Anne de Lafforest. Je m’y suis rendue lors de mon second round d’essayages de robes, en compagnie de mes soeurs et de ma maman.

 

Pourquoi une robe Anne de Lafforest ?

 

Anne de Lafforest est une marque que j’ai découvert totalement par hasard, sur Instagram, puis sur un blog dans le cadre d’un shooting d’inspiration hiver.

Les modèles proposés m’ont rapidement plu. Pas tant les modèles de la collection, mais plutôt les modèles sur mesure. Ce qui m’a séduite, ce sont les matières utilisées, le côté très intemporel et « mariée traditionnelle » et les sublimes broderies plaquées, qui changent un peu de la dentelle que l’on voit partout.

 

Le showroom

 

À 10h ce samedi matin là, nous sommes arrivées dans le 17e arrondissement pour mon heure d’essayages. Le showroom se trouve en rez de cour et est assez exigu. Le manque de lumière m’a un peu gênée. Nous n’avons pas été accueillies par la créatrice mais par une vendeuse/conseillère. Elle nous a parlé de l’histoire de la marque et de la manière dont la création de la robe est envisagée. Le but d’un premier essayage est de déterminer des matières et des coupes qui plaisent. Ensuite, tout est modulable, personnalisable et ajustable.

 

 

 

Les robes …

 

J’étais venue avec l’idée d’essayer le modèle Monte Carlo et éventuellement la sur-jupe Guethary. In fine, j’ai essayé également d’autres modèles mais la seule robe qui ait vraiment fait son petit effet était bien celle que j’avais eu en tête. Je me connais bien ! 

 

 

J’ai aimé

 

Les matières françaises ou italiennes qui sont vraiment magnifiques. Ca vaut pour les tissus lourds et structurés comme pour les tissus fluides et légers. La qualité est là !

La possibilité de créer une robe vraiment à son image. C’est un vrai plus. Personnellement ça m’angoisse de ne pas pouvoir immédiatement me projeter mais c’est rassurant de savoir qu’un détail qui pêche peut être corrigé selon ses envies.

 

J’ai moins aimé

 

Le manque d’enthousiasme de la conseillère. Elle a fait son travail mais un sourire aurait rendu l’expérience plus agréable et chaleureuse. Heureusement que j’avais ma fine équipe avec moi pour mettre de l’animation.

Qu’on me parle de manque de temps vers la fin de l’essayage. Ca a un peu cassé l’ambiance.

Les prix sont assez élevés pour une jeune maison. J’ai été surprise.

 

Ce que j’ai appris de ces essayages

 

Que c’est bien d’essayer des choses différentes mais qu’in fine, les premières impressions sont souvent les bonnes. Il faut s’écouter.

Qu’il est plus facile pour moi d’accrocher à un modèle quand je peux tout de suite me projeter dedans.

 

Conclusion ?

 

Le bilan de cette folle journée de trois essayages au total ici

 

* * * * * 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *