Life | Mariages du monde | My Little Big Wedding

Mes essayages de robes de mariée : retour d’expérience #2

23 octobre 2018

Pour ce deuxième round d’essayages de robes de mariée, on est passé aux choses sérieuses. Sur un samedi, j’avais préparé un mini-marathon dans Paris avec une journée d’essayages. Trois au total. Et cette fois-ci, j’y suis allée accompagnée !

Vous n’imaginez pas mon état d’excitation à l’idée de passer une journée 100% entre filles avec ma maman et mes deux soeurs, dont une habite quand même à l’autre bout de la France.

Déjà, sur le concept, j’étais fan de cette journée. Mais j’étais loin de me douter du débordement d’émotions et de joie qui m’attendait.

Pour ça, la préparation d’un mariage est vraiment une belle période.

 

Au programme de cette journée d’essayages de folie

 

 

Je vous parle en détail de ces trois expériences d’essayages dans des articles dédiés (en cliquant sur les liens). Pourquoi ?

Et bien parce qu’avant de prendre tous ces rendez-vous, j’aurais aimé trouvé davantage de feedbacks sur ces différents showrooms et sur l’expérience vécue par les futures mariées.

Par contre, trois essayages dans une journée, c’est bien car ça rentabilise le déplacement. Mais c’est beaucoup car c’est épuisant, physiquement et émotionnellement. J’appréhende pas mal mon samedi à 4 essayages la semaine prochaine avec mes copines.

 

Le bilan de cette journée d’essayages

 
 

Beaucoup de jolies choses et de différents styles. Nous avons la chance d’avoir de formidables options en matière de robes de mariée en France. Et par chance, ma morphologie me permet de pouvoir essayer pas mal de choses.

 

Chez Anne de Lafforest

 

J’ai aimé la simplicité et les matières. Parfait pour une mariée traditionnelle mais pas de coup de coeur. L’article complet ici

 

 

Chez Rime Arodaky

 

Des modèles plus beaux les uns que les autres, avec une personnalité incroyable. Une robe s’est détachée. Celle que précisément j’étais venue essayer (ça tombe bien !). Ma mère et mes soeurs sont conquises et j’affiche quant à moi un sourire béat. Je crois que ce sera sans doute celle-ci. L’article complet ici

 

 

Chez Rosa Clara

 

Souvenez-vous… Lors de mes premiers essayages, j’avais eu un coup de coeur pour un modèle atypique trouvé chez Rosa Clara. Une robe qui ne ressemble à rien de ce que j’ai pu voir autour de moi et qui m’allait vraiment bien.

 

 

De retour chez Rosa Clara, je passe donc à nouveau la robe, qui me va toujours aussi bien. En moi, je sens pourtant comme un pincement parce que je ne retrouve pas l’émotion de la première fois. J’ai l’impression d’avoir été infidèle à mon coup de coeur parce que l’autre robe me plaît davantage. J’ai du mal à me l’avouer mais mon malaise en dit long. Je ne dis rien pour ne pas influencer mes spectatrices. Clairement, ce modèle leur plaît également beaucoup. Il est très différent ce qui rend le dilemme encore plus grand.

Quand nous sortons de la boutique, personne ne parle. Ma mère, prudente, me dit qu’il va falloir trancher et qu’il n’y a que moi qui puisse le faire. Ca ne m’aide pas beaucoup ! Je cherche à leur arracher leur ressenti pour me conforter dans le mien.

 

Alors Rosa Clara ou Rime Arodaky ?

 

L. ma plus jeune soeur a fini par lâcher le morceau. « Moi je préfère l’autre » (c’est-à-dire la Rime Arodaky). Mon autre soeur et ma mère tempèrent mais au fur et à mesure de la conversation, il devient clair qu’elles aussi ont une préférence pour l’autre. Tant mieux ! Je cherche à leur faire expliquer pourquoi elles l’aiment, pour me rassurer. Puis, elles votent.

Trois mains se lèvent pour la Rime Arodaky (avec des grands sourires sur les trois visages).

J’y retourne le weekend prochain pour la réessayer devant mes copines. Ca sera la troisième, et normalement la dernière journée d’essayages !

 

Affaire à suivre !

 

* * * * *

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *