Mexique | Voyages

Mexique : les haciendas San Pedro Ochil et Temozon

20 août 2017

 

– Jour 3 – 

(La suite)

 

Après Uxmal : à la découverte des haciendas San Pedro Ochil et Temozon …

 

Au troisième jour de notre semaine mexicaine, nous avons déjà visité deux villes coloniales, deux musées et un fabuleux site maya. Vous pouvez retrouver l’ensemble de notre aventure ici.

Après Uxmal et une brève visite à Choco-Story le matin, nous consacrons notre après-midi à la découverte d’haciendas dans cette partie assez reculée du Yucatan. Au programme : un déjeuner à l’Hacienda San Pedro Ochil, avant de regagner le deuxième hôtel de notre séjour : la superbe Hacienda Temozon.

Les haciendas sont d’anciennes exploitations agricoles, similaires à celles que l’on peut trouver en Espagne, et dont le modèle a été importé au Mexique par les colons. Mais assez parlé ! Je vous laisse découvrir tout ça par vous-même. 

 

La très photogénique Hacienda San Pedro Ochil 

 

 
Un lieu enchanteur
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
La restauration
 

Nous avions quelques craintes sur la qualité de la nourriture dans ce lieu de passage, très touristique. En réalité, le buffet à volonté (un tantinet cher pour la région) est toutefois correct. Il y a beaucoup de choix et le personnel est réactif. Finalement, une expérience très convenable. 

 

Une mosaïque trouvée sur place

 

Deux nuits magiques à la mode coloniale à l’Hacienda Temozon

 

L’arrivée

 

À quelques kilomètres de San Pedro Ochil, nous empruntons les petites routes (attention aux ralentisseurs) pour rejoindre notre hôtel. Il est aux environs de 15h quand nous apercevons enfin l’imposante entrée de l’hôtel Hacienda Temozon. On nous invite à avancer notre voiture jusqu’à un petit rond point, où elle sera prise en charge par le staff. Et nous nous retrouvons devant ça …

 

 

 

Ok, je pense qu’on ne va pas être mal !

Nous avançons jusqu’à la réception. Il fait une chaleur indescriptible. Mais déjà, le staff arrive avec des serviettes rafraîchissantes et un cocktail glacé. Une belle entrée en matière. L’hôtel appartient à la collection « A Luxury Collection Hotel » du label Starwood Hotels. Étant membre du programme de fidélité Starwood Preferred Guest, on nous annonce que nous serons surclassés dans une suite « plus confortable ». De mieux en mieux …

 
 

 

 

 
L’hôtel 

 

L’hôtel est à mille lieux des hôtels standardisés. Il a une vraie identité et nous nous sentons pleinement immergés dans l’ambiance du Mexique colonial. L’aménagement de l’hacienda en hôtel a été réalisé avec énormément de goût et de personnalité. L’ensemble est superbe.

Mini bémol pour la propreté de la piscine. En raison des fortes chaleurs, le taux de suicide aquatique des insectes avait atteint son paroxysme, ce qui était moyennement agréable. En revanche, quelle bonne idée ce bar dans l’eau ! Une agua de jamaica, por favor ! 

 

 

 

On retrouve bien l’esprit hacienda !

Vue depuis le restaurant. Pas mal, non ? 

 

La suite 
 

Mes photos ne donnent pas grand chose et ne font pas justice à la beauté de cette suite immense, avec au moins 5 mètres de hauteur sous plafond, le hamac en plein milieu, le petit salon, la salle de bain de 20m2. Le mobilier est sobre et raffiné. Du vieux bois foncé, des couleurs chaudes, un joli marbre au sol … Vraiment magnifique. 

 

 

 

Ça, c’est notre jardin individuel et notre piscine privative, remplie à la demande d’eau froide ou chaude. Étant donné les températures et le manque d’eau au Mexique, nous avons été eco-responsables et ne l’avons pas fait remplir. C’était pourtant tentant.

 
Le massage 
 

Comme il était encore tôt et que l’orage laissait poindre le bout de son nez, nous avons décidé de succomber à la tentation du massage. Pour être honnête, j’avais vu sur leur site des photos magiques d’un massage dans un cenote sur la propriété. Or, quand nous avons demandé à voir l’endroit, nous nous sommes aperçus qu’il était sombre et infesté de moustiques avec l’humidité. Repli dans le spa. Nous avions opté pour un massage deep tissue, mais en réalité nous avons eu un combo entre deep tissue et le rituel maya. 

Que dire ? C’était exceptionnel !

Je me fais masser très souvent car j’ai beaucoup de problèmes de dos. J’ai testé les massages à Bali, les massages thai, les massages chinois, suédois etc … Mais jamais un massage ne m’avait autant détendue que celui-ci. Je ne l’explique pas. La dame qui m’a massée était maya et m’a expliqué qu’elle tenait son art de sa grand-mère, elle-même guérisseuse. Allez savoir … Alors évidemment, ça secoue donc si vous êtes davantage massage relaxation que massage intensif, passez votre chemin ou choisissez un autre soin. Sinon, foncez ! C’est cher mais ça les vaut. 

 

La restauration
 

Côté dîner et petit-déjeuner, nous avons correctement mangé. C’était bon mais loin d’être exceptionnel. Tous les restaurants au Mexique servent plus ou moins la même chose, ce qui peut être lassant. Ce restaurant là ne faisait hélas pas exception, même si j’ai pu dégoter une salade. Toutefois, mention spéciale à leur guacamole qui était divin. Je suis également totalement fan de leur « agua de jamaica » glacée. Il s’agit en fait d’un thé glacé à l’hibiscus. Je n’ai bu quasiment que ça pendant tout le séjour sur place. 

 

 
 
Notre verdict

 

Superbe chambre, dans un lieu qui a une âme.  Quelle chance de pouvoir séjourner dans ce lieu chargé d’histoire et restauré avec tant de goût. Grand confort et plus généralement de très belles prestations. Le massage était exceptionnel. 

Bémol : j’ai été contrariée étant donné le prix du séjour qu’ils facturent environ 25 euros pour se rendre dans leur propre cenote. Quand on connaît les prix affichés par d’autres cenotes, certains mille fois plus beaux, on se dit que c’est très exagéré. Du coup, on ne l’a pas fait et avons remis notre expérience « cenote » à plus tard. 

 

Sur la carte

– Jour 3 –

 

Les deux haciendas sont assez proches et situées à une grosse demi-heure d’Uxmal en voiture. 

 

 

Notre verdict

– Jour 3 (Après-midi) –

 

Pour le verdict du matin, c’est ici !

Visiter des haciendas, c’est d’abord en prendre plein la vue. L’architecture, les couleurs, les jeux de lumière et d’ombre, l’enchevêtrement entre les pierres et la nature luxuriante … C’est une véritable expérience esthétique. J’ai dû prendre quelques 200 photos au total, emportée par mon enthousiasme. 

C’est ensuite se plonger dans l’ambiance du Mexique colonial et se projeter dans un monde pas si lointain, où les contrastes de richesses étaient déjà très marqués. 

Aujourd’hui encore, le contraste est saisissant. Pour arriver sur place, il faut passer par des villages souvent très pauvres. Dans le cas de l’Hacienda Temozon, la transition entre les abords plus que modestes de l’hôtel et le luxe qui règne à l’intérieur de la propriété peut mettre mal à l’aise. On se console en se disant que l’activité de l’hacienda fait vivre des familles entières à proximité et contribue de manière significative à l’économie locale. 

 

Séjourner à l’Hacienda Temozon

 

À la lumière de tous les éléments que nous avons détaillé plus haut, nous avons adoré séjourné à Temozon et nous recommandons vivement cet endroit. Bémol : finalement assez peu à faire aux alentours donc plutôt pour des séjours courts (une nuit ou deux).

 

Déjeuner à l’Hacienda San Pedro Ochil

 

Oui, allez-y ! C’est vrai que l’endroit est plein de touristes, mais après tout qu’importe. L’endroit est superbe, le buffet très correct et c’est une halte qui vaut le coup sur le chemin d’Uxmal ou au retour.

 

* * * * *

 

Aspects pratiques

– Jour 3 –

 

Temps de conduite : Au total à peu près 2h20 (sans péage) pour l’ensemble de la journée.

 

Sites visités :

 

Hôtel : 

Hacienda Temozon : KM 182 Carretera Merida-Uxmal, Temozon Sur, Yucatan, 97825, Mexico 

 

Restaurants :

  • Déjeuner : Hacienda San Pedro Ochil
  • Apéro : Piscine de l’Hacienda Temozon
  • Dîner : Hacienda Temozon

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.