Life | Mariages du monde

Noces californiennes à Half Moon Bay

25 octobre 2017

Pour ce troisième « mariage du monde », je vous emmène en Californie pour un mariage américain à Half Moon Bay. Une union très particulière pour moi car la mariée est une de mes meilleures amies et que j’étais « in the wedding ». Comprendre par là que j’étais bridesmaid. Beaucoup d’émotion donc et une superbe fête sur trois jours. Nous en avons bien entendu profité pour passer 48h à San Francisco et pour nous balader dans la Napa Valley et dans la Silicon Valley.

Mais revenons au mariage. J’ai beaucoup de choses à vous raconter …

 

En bref ….

 

La mariée

R., une amie d’enfance américaine originaire de Floride. Elle épousait B., originaire de Californie, qu’elle a rencontré il y a quelques années après avoir déménagé sur la Côte Ouest des États-Unis.

 

 

Le lieu 

Half Moon Bay, au sud de San Francisco, sur l’Océan Pacifique. À l’Oceano Hotel et à la Villa Montara.

 

 

 

 

 

La durée

Trois jours, du vendredi soir au dimanche midi.

 
Le thème

Aucun.

 

La cérémonie religieuse

Oui, de confession juive.

 

Les couleurs

Radiant Orchid dominant (entre le fuchsia et le violet), gris clair et blanc.

 

Pour les curieuses, le bracelet c’est le Paloma Picasso Olive Leaf cuff de Tiffany’s 
 

 

Le dress code pour les invités

Aucune indication particulière. Ce sont les États-Unis après tout !

 

Les bridesmaids

Nous étions 6 au total.

 

 Elle ne m’allait pas si mal cette robe, non ?

 
Leur voyage de noces

Santorin et Mylos en Grèce

 

Le cadeau pour les invités

 Un tote bag rempli de petits snacks, goodies et contenant le programme. 

 

* * * * *

 

Le déroulé

 

La veille du mariage

 

Les invités sont arrivés pour la plupart la veille du mariage. La mariée étant originaire de Floride et sa mère native de Philadelphie, beaucoup de convives ont dû traverser les États-Unis pour assister au mariage. Du côté du marié, une grande famille recomposée. Adieu le mariage en petit comité dont R. avait rêvé.

Dès le rehearsal dinner ou dîner de répétition, nous étions déjà entre 80 et 100 personnes. Le dîner s’est tenu dans un restaurant proche de l’hôtel où tout le monde descendait : le Mezza Luna. L’établissement sert de la nourriture d’inspiration italienne, assez bonne d’ailleurs. Pour éviter que le dîner ne traîne trop en longueur, les plats ont été posés sur la table et chacun s’est servi. Ils appellent ça, le « servi à la familiale ». J’ai trouvé qu’il s’agissait d’une bonne formule permettant à chacun de manger la quantité qu’il désirait, sans gâchis.

Le repas a débuté vers 18h et a été ponctué de discours et d’animations. Le père de la mariée, virtuose du violon a notamment accompagné la sœur de la mariée qui chante merveilleusement. Les discours étaient très appréciables, permettant aux convives de cerner un peu mieux le couple. Sur la forme et sur le fond, c’était très américain : les prises de parole en public, il n’y a pas à dire, ils savent faire !

À 22h, tout le monde était au lit ou presque.

 

Le matin du mariage

 

La mariée, ses sœurs, sa mère et ses bridesmaids se sont préparées sur le lieu de la cérémonie : la sublime Villa Montara. De son côté, le marié se préparait à l’hôtel et ce n’est que vers 13h30 que les deux se sont découverts, dans la cour de la villa.

 

 

 

La séance photo

 

S’en est suivie une séance photo en plein cagnard et surtout en pleine lumière. Le moment n’était vraiment pas idéal. Beaucoup de luminosité et sans lunettes de soleil, impossible de ne pas plisser les yeux et faire la grimace.

Pour être honnête, ma petite déception pour les mariés, c’est le caractère assez convenu des photos de groupe qui ont été prises. Zéro spontanéité ou folie. Ça m’a tellement désolée que j’ai pris plein de photos non posées et sur le vif pour les leur transmettre plus tard. Un autre regard, moins pro mais plus authentique, de leur grand jour.

 

L’arrivée des invités

 

Les invités ont été acheminés par un bus navette affrété par les mariés pour faire la liaison entre l’hôtel et le lieu de la réception qui ne disposait d’aucun parking. Ils ont pris place vers 15h, sous un soleil de plomb.

 

L’arrivée de la mariée

 

Au son d’un trio de cordes, escortée par ses deux parents. Très chouette et pas de jaloux. 

 

La cérémonie

 

Sous une magnifique chuppah, animée par un ami du marié. Sobre et pleine d’émotions, elle s’est terminée dans un grand Mazel Tov et un verre brisé par le talon du marié. Les invités avaient préalablement reçu un joli petit programme expliquant chaque étape de la cérémonie et des traditions juives observées. 

 

 

 

Le cocktail

 

Le cocktail a eu lieu en intérieur, dans un salon de réception de l’hôtel Oceano, adjacent à la salle dans laquelle le dîner a été servi. Il a été relativement expédié et a pris la forme d’un open bar.  

 

 

 

 

Le dîner

 

Entrée et plat ont été servis à table. Pas de fromage et le dessert a été pris sous forme de buffet.

 

 

 

 

 

Les animations

 

  • Discours des parents et des frères et sœurs des mariés.
  • Un photo-booth, toujours sympa
  • Un DJ
     
Le lendemain

 

Le mariage s’est terminé le lendemain par un brunch décontracté. Il était déjà temps de se dire au revoir et de quitter Half Moon Bay.

Notre vol pour Paris étant prévu à 20h50, nous avons profité de nos dernières heures pour faire un détour par le campus de l’Université de Stanford et le Googleplex à Mountain View.

 

 

* * * * *

 

Verdict

 

Les plus

  • Le lieu
  • L’organisation sans faute, du rehearsal dinner de la veille au brunch du lendemain
  • La cérémonie animée par un ami proche
  • Les petites attentions à destination des invités
  • L’effort de vulgarisation des traditions juives afin que les invités non juifs puissent comprendre et suivre.

 

La bonne idée à piquer à R. et B., nos mariés américains 

  • Prévoir un album partagé sur le cloud pour faciliter l’échange des photos. 

 

Les petits moins

  • Le timing de la séance photo en plein soleil et le côté un peu figé desdites photos
  • En tant que française, je me suis aussi étonnée qu’il n’y ait ni lancé de bouquet, ni découpe du wedding cake (en fait, il n’y avait pas de wedding cake).

 

* * * * *

 

Aspects pratiques

 

Mois du mariage : Septembre
Temps : Grosse chaleur et soleil (inhabituel à cette saison en bord de mer)
Rehearsal dinner : Mezza Luna
Lieu de la cérémonie : Villa Montara
Lieu de réception : Oceano Beach Hotel
Robe de la mariée : Mark Zunino 
Ma robe : Robe de demoiselle d’honneur JJ House. Très bonne qualité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.