Océanie | Polynésie française | Voyages

Deux semaines en Polynésie française : itinéraire et conseils

30 avril 2020

La Polynésie : le voyage d’une vie !

On dit souvent que se rendre en Polynésie française est une expérience de voyage unique qui marque à jamais quiconque s’y rend. Y compris les plus voyageurs d’entre nous qui en ont vu d’autres. C’est tellement vrai !

Deuxième et dernière étape de notre voyage de noces « tour du monde », nous avons passé deux semaines en Polynésie française, dans l’archipel de la Société en octobre dernier.

 

Moorea

En quelques mots …

 

La Polynésie a été pour nous un véritable coup de foudre. Pour la beauté de ses îles, bien évidemment. La carte postale du paradis. Rien de moins. Mais peut-être encore plus pour tous ces sourires et pour l’hospitalité sans pareille des Polynésiens. On sent chez eux un amour incommensurable pour leurs îles et une volonté de partage avec le voyageur. Notre voyage en Polynésie restera inoubliable surtout et avant tout grâce à la générosité et aux sourires des Polynésiens.

Dans cet article, nous vous présentons notre itinéraire et partageons quelques conseils. Vous trouverez après la carte de l’archipel de la Société les trois liens conduisant vers les articles consacrés à chacune des étapes de notre fabuleux voyage.

 

Moorea

 

Pourquoi la Polynésie ?

 

Avant de nous y rendre, nous pensions que tout ce que l’on avait pu entendre était sans doute un tantinet exagéré. D’ailleurs, quand il a fallu choisir notre destination de voyage de noces, la Polynésie était loin de couler de source pour Monsieur Chéri. Pour moi dont les parents y avaient vécu leurs plus belles vacances il y a trente cinq ans : ce choix s’imposait pourtant. J’étais totalement obsédée à l’idée de découvrir ces petits bouts de France perdus dans l’océan Pacifique. J’ai bien fait de tenir bon car Monsieur Chéri a finalement été lui aussi bouleversé par ce voyage.

 

Bora Bora

 

Comment préparer ce voyage au bout du monde ?

 

Déjà, le plus tôt possible ! Organiser un voyage à l’autre bout du monde qui impose pas mal de logistique peut faire peur. Encore plus quand la ville de départ est Tokyo, qui ne propose que quelques vols par semaine. Prise dans l’organisation du mariage, je me suis d’abord dit que ce serait sympa de n’avoir rien à organiser pour le voyage de noces. Nous nous sommes donc tournés vers une agence de voyage super haut de gamme pour un devis.

Fail total ! Le devis était bien entendu exorbitant (ça, on s’y attendait, surtout sur ces destinations). Plus grave, nos souhaits n’avaient été que très vaguement pris en compte. Nous avons été très déçus par le circuit très impersonnel qui nous a été proposé. J’avais une idée tellement idéalisée de ce à quoi devrait ressembler notre lune de miel qu’au fond, il était évident que ça se terminerait comme ça …

J’ai donc tout organisé. Le casse tête était réel et les moments de découragement fréquents. Pourtant quand je me retourne sur ce voyage, je me dis qu’on a bien fait. Nous avons le voyage que nous voulions dans toutes ses dimensions.

 

* * * * *

 

Nos étapes

 

Quatre jours d’aventures entre terre et lagon à Moorea

Trois jours de rêve sur un motu à Tahaa

Quatre jours en catamaran de Tahaa à Bora Bora

 

 

 

Comment choisir ses îles ?

 

Première question à se poser : de combien de temps disposez-vous ?

 

La Polynésie est grande comme l’Europe. Il y a donc fort à parier que si vous n’avez que 10 jours, vous sauterez les Marquises pour vous concentrer sur l’archipel de la Société, avec éventuellement un saut aux Tuamotu.

 

Bora Bora

 

Deuxième question : quel voyageur êtes-vous ?

 

Plongeur, vous vous dirigerez vers Rangiroa ou Fakarava. Aventurier qui ne tient pas en place, vous passerez pas mal de temps sur Moorea entre randos et lagon ou bien dans le centre de l’île de Tahiti. Amateur de farniente, vous vous poserez sur un motu avec quelques livres, une pirogue polynésienne et vous laisserez porter. Envie d’un dépaysement modéré et de luxe : vous resterez dans un grand hôtel à Moorea ou Bora Bora. Bref, il y en a pour tous les goûts. L’important étant de bien définir quel voyageur vous êtes et quelle expérience vous souhaitez vivre.

 

Bora Bora

Si c’était à refaire ?

 

Nous retournerions sur notre motu à Tahaa. Nous irions découvrir Maupiti mais aussi Fakarava. Et puis, on nous a beaucoup vanté les Marquises. Complètement autre chose mais apparemment magique !

 

Moorea

 

Aspects pratiques

 

 

Quand y aller ?

 

D’avril à octobre, lors de la saison sèche. En octobre, nous avons eu entre 25 et 28° tous les jours.

 

S’y rendre 

 

Depuis Paris. Vol pour Papeete (22h) via Los Angeles (ESTA obligatoire pour entrer aux États-Unis). Les vols sont opérés par Air France ou Air Tahiti Nui.

Autre option si vous combinez comme nous avec un voyage en Asie : Tokyo-Papeete (11h) sur Air Tahiti Nui.

 

Tokyo – Papeete sur Air Tahiti Nui

 

Circuler entre les îles

 

Air Tahiti opère des navettes entre les îles. On vous conseille de booker en amont un pass inter-îles. Très pratique. Par contre, deux points d’attention :

  • le pass impose de visiter les îles dans un ordre précis et de partir de Papeete ou de Moorea
  • le poids des bagages est limité et les bagages de type trolley ne sont pas admis en cabine. Compliqué !

 

Budget

 

C’était notre voyage de noces donc nous n’avons pas regardé à la dépense. Notre voyage était onéreux, mais il est possible de dépenser beaucoup moins que nous ne l’avons fait et d’avoir un voyage tout aussi chouette. En privilégiant les petites pensions aux grands hôtels par exemple.

 

Le choix de l’hébergement

 

En Polynésie, il y a peu de restaurants ou de lieux pour sortir le soir. Aussi, vous vous trouverez à devoir dîner là où vous séjournerez. De l’intérêt de bien choisir son hôtel et de s’assurer que la restauration tient la route.

Pensez aussi à la clim’. Pas seulement pour dormir au frais mais aussi et surtout pour éviter les moustiques. Il paraît qu’ils sont très méchants ! Heureusement nous les avons évités !

 

Monnaie

 

Le franc pacifique. Il est bien d’avoir des espèces sur soi. Beaucoup de petits restos ne prennent pas la carte. Idem pour certains taxis.

 

Wifi 

 

Aïe, ça peut être compliqué de ce côté là. Nous ne pouvons que vous conseiller de louer un petit router à l’aéroport pour quelques euros par jour. Nous en avions un à nous de chez Skyroam qui avait fonctionné à merveille au Japon mais mauvaise surprise en arrivant en Polynésie, le réseau n’était pas pris en charge. Il faut passer par une solution locale.

 

Rythme de vie en Polynésie

 

Le soleil se couche tôt en Polynésie. On se lève tôt et on se couche tôt.

 

Particularités

 

Le tutoiement est généralisé en Polynésie.

 

À mettre dans ses bagages

 

  • Chapeaux
  • Lunettes de soleil protectrices
  • T-shirt de plongée anti-UV pour le snorkelling
  • Chaussures de plongée/récif avec semelles pour ne pas se blesser sur les coraux (indispensable)
  • Crème solaire SPF 50 – Choisir une crème homologuée « protection des océans » pour ne pas polluer les lagons. Avène en propose ou EQ love.
  • Un anti-moustique
  • Un masque Easybreath pour le snorkelling
  • Une Go Pro pour les photos sous l’eau

 

À ramener dans ses bagages

 

  • Du monoï
  • Une perle de Tahiti
  • De la vanille de Tahaa
  • Du rhum de Tahaa

 

Que lire en Polynésie ?

 

 

Voyage  Japon – Polynésie réalisé en octobre 2019

* * * * *

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.