A table ! | Bourgogne

Bourgogne : un dîner dans un cadre d’exception à l’Abbaye de la Bussière

30 novembre 2017

Nous ne pouvions pas envisager un weekend en Bourgogne sans un repas gastronomique. Notre choix s’est porté sur le restaurant 1131 à l’Abbaye de la Bussière et nous ne l’avons vraiment pas regretté. 

 

Pourquoi le 1131 ?

 

Pour finir en beauté la première journée de notre weekend en Bourgogne, et après avoir savouré une excellente pôchouse le midi, nous avons souhaité opter pour un repas gastronomique le soir. Je me suis alors lancée à la recherche d’une belle table qui, cerise sur le gâteau, serait en plus dans un lieu plein de charme et de caractère. 

Autant dire qu’en plein weekend des « Trois Glorieuses », trouver notre bonheur dans Beaune était loin d’être gagné ! Surtout pour un groupe de 9 personnes. 

Valeurs sûres, je me suis alors tournée vers le Guide Michelin et le site Relais Châteaux. C’est comme ça que je suis tombée sur l’Abbaye de la Bussière. C’était tout à fait ce que nous recherchions. 

 

 

Une expérience qui se mérite …

 

Située à une grosse demi-heure de Beaune, il faut être motivés après une journée entre caves et vignes pour ressortir et se perdre dans la campagne bourguignonne. La route n’est par ailleurs pas particulièrement agréable. Pourtant, dès l’on franchit les grilles de cette propriété, la magie commence à opérer. Soudain, derrière un arbre, un poney en liberté apparaît. Puis, au loin, la masse sombre d’une grande pièce d’eau. Et enfin, une sublime bâtisse que l’on contourne pour aller se garer. Les lieux sont impressionnants et l’on déconnecte instantanément. Hors du temps. Hors de l’espace. Ce lieu est une parenthèse …

 

 

En entrant, l’émerveillement est toujours au rendez-vous … Vous êtes accueillis chaleureusement dans un décor incroyable (et par le chat des lieux). Avant même d’avoir mangé quoique ce soit, j’étais déjà conquise et je n’étais pas la seule. 

 

 

Un vrai sens du décorum …

 

L’Abbaye de la Bussière est un hôtel, en plus d’abriter deux restaurants. Le 1131 est le plus upscale des deux. Quelques photos de la salle à manger, pour vous mettre en appétit …

Ça doit également être superbe à midi. Et luxe suprême, c’est d’un calme ….religieux !

 

Dans l’assiette, une succession de plats maîtrisés

 

Si certaines associations peuvent dérouter, le menu signature (à 98€) (entrée, poisson, viande, fromages, desserts + extras) fonctionne très bien. Nous étions 9 et avons tous aimé le repas. Si je n’ai pas eu le coup de coeur que m’a par exemple récemment provoqué l’Appart, (également 1 étoile au Michelin), j’ai vraiment bien mangé. Les portions sont généreuses, sans parler des pré-desserts, post-desserts ou autres amuses-bouches ! Et naturellement, les produits sont locaux et de saison. 

 

 

Mini-bémol sur la présentation des fromages. La sélection de fromages de Bourgogne gagnerait à être proposée avec quelques explications et recommandations. Nous les avons sollicitées mais le serveur a été peu loquace sur le sujet. Dommage !

Autrement, le service est professionnel et agréable. C’est une très belle table.

 

Une charmante attention …

 

À la fin du repas, les convives repartent avec un petit cake joliment emballé. Une charmante attention pour finir en beauté une très belle soirée. Avant de partir, nous avons joué les petits curieux et avons parcouru une partie de l’Abbaye. Rénovées avec beaucoup de personnalité et dans un style oh-so-british qui a énormément plu à Monsieur Chéri, toutes les pièces valent la peine d’être vues.  

Personnellement, je me suis mise à imaginer dans ces lieux une murder-party. Ce serait aussi le cadre idéal pour un bon roman policier à la Agatha Christie. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.